• 13ème étape: Tours-Saint-Amand-Montrond

    Nous quittons donc Tours aujourd'hui pour se rapprocher du centre de la France. Le peloton, au terme des 173 kilomètres, arrivera dans la ville de Saint-Amand-Montrond. A noter qu'il ne reste plus que 181 coureurs dans ce peloton, puisque Boasson-Hagen, pris dans la chute collective aux trois kilomètres, a abandonné: un coup dur pour la Sky.

     

    imagesCAP7XZ32
     

    La dernière avant les Champs

    Oui, c'est peut-être le dernier sprint avant les Champs-Elysées. Demain, à part si le peloton roule à une allure faible, les sprinteurs pourraient avoir du mal à passer le parcours accidenté indemne. En plus, l'équipe Cannondale ne serait pas contre à refaire le même coup qu'à Albi pour se débarrasser des sprinteurs. Affaire à suivre.

    En tous cas, les flèches du peloton savent qu'une chute peut changer la donne. Greipel, battu sur le fil mardi, a été retardé par la chute d'hier et n'a pas pu disputer le sprint, alors que tous les cadors, ou presque, étaient présents. Aujourd'hui, l'allemand voudra se refaire une santé et décrocher un deuxième succès attendu, alors que l'Allemagne est bien représentée au classement d'étapes. Trois victoires pour Kittel, une pour Greipel et une pour Martin. Avec cinq victoires d'étapes, l'Allemagne est la nation qui a le plus gagné lors de ce Tour de France. Aujourd'hui, à Saint-Amand-Montrond, la lutte semble indécise tellement l'étau s'est resséré. Tout ce que l'on peut savoir, c'est qu'il y a 99% de chances que l'étape se termine par un sprint massif.

    Et le profil le dit lui-même. Une seule côte est répertoriée sur le tracé de la treizième étape: la côte de Crotz, en quatrième catégorie (1.2 kilomètres à 4%). Avec le sprint intermédaire et, bien sûr, l'arrivée, c'est la seule attraction du jour.

    Le favori:

    Mark Cavendish. Je ne vois pas quelqu'un de puissant remporter cette étape. Je ne dis pas que Cavendish n'est pas puissant, c'est juste que des Kittel, Greipel ou Sagan sont des monstres de puissance. Le final est assez difficile avec trois virages qui hantent le dernier kilomètres, donc c'est plus un sprinteur comme Cavendish que je vois gagner. Le britannique en a bien besoin, lui, qui n'a qu'une seule victoire au compteur face aux trois de Marcel Kittel.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :