• 18ème étape: Gap-Alpe-d'Huez

    La centième édition du Tour de France ne pouvait pas se passer de l'Alpe-d'Huez, l'ascension la plus mythique de la Grande Boucle. Et les organisateurs ont tout prévu dans cette dix-huitième étape: les coureurs vont grimper deux fois l'Alpe et vont emprunter, pour la première fois, la descente dangereuse du Col de Sarenne. Les délais seront à surveiller.

    imagesCA1VFW0GimagesCAJ1C8U0

     

     

     

     

     

     

     

    L'office du tourisme de l'Alpe-d'Huez a annoncé qu'il attendait entre 700 000 et 1 million de personnes le long de l'ascension.

     

    Plutôt deux fois qu'une !

    Oui, les coureurs auront devant eux l'étape la plus compliquée de ce Tour avec celle du Mont Ventoux. Ils savent que ce soir, tout peut basculer. Mais Chris Froome devra juste gérer, lui qui a plus de quatre minutes d'avance sur Contador. En revanche, le maillot jaune voudra ajouter son nom au palmarès de l'Alpe-d'Huez, et offrir à la Grande-Bretagne son premier vainqueur au sommet.

    En effet, le Tour de France est passé de nombreuses fois sur cette ascnesion devenue mythique. La première fois, c'était en 1952, et Fausto Coppi avait été le premier à inscrire son nom au palmarès de l'Alpe. Mais le peloton ne pourra rien faire face aux machines hollandaises qui rafflent tout. Les Zoetemelk, Kuiper, Winnen ou autre Theunisse domptent les 21 lacets de la montée. Côté français, seuls deux coureurs parviendront à se hisser en tête à l'arrivée. Le célèbre coup de Bernard Hinault qui réussit à s'échapper avec son coéquipier, le maillot jaune, Greg LeMond. Ils arrivent ensemble sur la ligne d'arrivée, main dans la main. Le "blaireau" devient le premier français vainqueur à l'Alpe, tandis que l'américain sera le premier de sa nationalité, et le seul, à remporter le Tour. 25 ans plus tard, Pierre Rolland lui rend hommage en remportant une victoire de prestige. Il est le tenant du titre après avoir faussé compagnie à Samuel Sanchez et Alberto Contador. Et dire que lorsque Bernard Hinault avait gagné en haut de l'Alpe-d'Huez, Rolland n'était même pas né. Le record de la montée ? L'italien Marco Pantani qui, en 36 minutes et 50 secondes, s'impose sans concurrence. Une seule fois, les organisateurs ont préparé un contre-la-montre sur l'ascension. Lance Armstrong s'était imposé, mais il fut déclassé. Enfin, comment ne pas parler de Carlos Satre qui acquit en grande partie son Tour de France grâce à une attaque fatale pour ses concurrents.

    L'Alpe-d'Huez, c'est toute une histoire, qui se poursuit aujourd'hui avec une double ascension et 42 lacets à avaler aujorud'hui.

    Outre cette double ascension, le peloton franchira le Col de Manse, la Rampe de Motty, le Col d'Ornon et une petite partie du Col de Sarenne. La descente de ce dernier est très périlleuse, et les coureurs devront faire extrêmement attention.

    Le favori:

    Christopher Froome. Qui dit arrivée en altitude dit Froome favori. Le maillot jaune aimerait bien s'imposer aujourd'hui et assoir sa domination. Ce serait sa quatrième victoire d'étape sur le Tour de France 2013, sa deuxième d'affilée. Attention à lui dans la descente du Col de Sarenne, car une chute pourrait mettre fin à ses rêves.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :