• 3ème étape: Ajaccio-Calvi

    Troisième et dernière étape en Corse aujourd'hui. Sur un tracé favorable aux baroudeurs et aux puncheurs. Certains voudront tenter un dernier coup d'éclat avant le contre-la-montre par équipes de demain.

     

    imagesCATC6O0L

    Au revoir la Corse

    Déjà oui. Le peloton va quitter la Corse après une dernière étape courte et nerveuse. Au programme, plusieurs petits cols dont un, dès le départ. Il s'agit d'un col de catégorie quatre, le col de San Bastiano, à la sortie d'Ajaccio. Au kilomètre 58, les coureurs franchiront le col de San Martino, avant de plonger vers la côte de Porto. Avec ces deux difficultés de troisième catégorie, certaines cuisses devraient grincer. Mais c'était sans compter sur une dernière difficulté, la plus dure de la journée, le col de Marsolino de catégorie deux (3.3 km à 8.1% de moyenne). Mais la question est: Jan Bakelants conservera-t-il son maillot jaune alors qu'il n'a qu'une seconde d'avance sur le second David Millar et sur tant d'autres ?

    Les organisateurs avaient tout prévu pour ce dernier jour en Corse qui pourrait laisser place à un feu d'artifice offert par les meilleurs puncheurs.

    Le favori:

    Peter Sagan. Il s'en est fallu d'une seconde hier pour lui. Deuxième de l'étape, sans doute une frustration pour le slovaque qui ne se dit "pas au top". Aujourd'hui, l'étape est plus courte et moins montagneuse que la veille. Une aubaine pour lui qui devrait être encore à l'attaque dans le dernier col. Mais le champion de Slovaquie devra faire attention au champion du monde, Philippe Gilbert, qui pourrait bénéficier d'un bon de sortie de la part de sa team, BMC. Affaire à suivre... comme d'habitude.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :