• 6ème étape: Aix-en-Provence-Montpellier

    Dernière opportunité aujourd'hui pour les sprinteurs avec une étape plate qui reliera Aix-en-Provence à Montpellier. Demain, les choses commencent à se compliquer et les rois des étapes de plaine ne devraient pas réussir à gravir la moyenne montagne qui les attend demain.

     

    imagesCATWBKGC
     

    Doublé pour Cavendish ?

    Heureux mais soulagé surtout. Après ce début de Tour raté qui le faisait grandement réfléchir, Mark Cavendish s'est imposé hier au terme d'un sprint qu'il aura totalement maîtrisé, mettant loin ses adversaires. Aujourd'hui, il peut se refaire la même sur une étape dédiée aux sprinteurs. Un seul grimpeur est repertorié sur le tracé du jour et ne devrait pas les inquiéter, même si le col de la Vayède est long de sept cents mètres avec un pourcentage moyen de sept. Placé juste après le sprint intermédiaire, ce col est tout de même loin de l'arrivée à Montpellier. Parlons justement de cette arrivée. Les dix derniers kilomètres sont un peu en dénivelé positif avec des derniers hectomètres en faux-plat montant. De quoi satisafaire des sprinteurs-puncheurs comme Sagan ou Bouhanni, malade (gastro, insolation) depuis le début de cette Grande Boucle. Les favoris pourront se mettre au chaud, car cette étape est une étape où le peloton devrait souffler. Mais le vent aussi pourrait souffler, de quoi voir des coups de bordure.

    Le favori:

    Mark Cavendish. Malgré ce faux-plat montant, le britannique devrait s'imposer pour moi. Un peu vacillant avant la cinquième étape, il s'est rassuré et a pris confiance en lui hier. Emmené par un train de luxe, il a aujourd'hui une étape qui lui est promise. Attention à lui, le plan anti-Cavendish est lancé dans toutes les autres équipes.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :