• 7ème étape: Montpellier-Albi

    Dernière étape de transition avant les Pyrénées. Aujourd'hui, le peloton s'élancera de Montpellier, où il est arrivé hier, pour rejoindre Albi, et sa cité épiscopale inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

     

    imagesCAKT6C8F

    Un parfum de Pyrénées

    Etape de moyenne montagne, qui pourrait largement convenir à un baroudeur. On pense notamment à Thomas Voeckler, à l'aise en montagne, qui pourrait être le premier français à remporter une étape sur ce Tour 2013. Après 80 kilomètres paisibles, les choses sérieuses vont commencer avec le Col des 13 Vents. Une ascension longue de 6.9 kilomètres à 5.6% de moyenne: de quoi éparpiller les sprinteurs. Après une brève descente, les coureurs vont affronter la plus grosse difficulté du jour, en l'occurrence le Col de la Croix de Mounis, répertorié en deuxième catégorie. Après ces deux difficultés, le peloton aura encore deux grimpeurs à franchir, la côte de la Quintaina et la côte de Teillet, avant de descendre vers Albi. Cette étape, au profil vallonné, verra sans doute Daryl Impey perdre le maillot jaune, peut-être au profit de Simon Gerrans, puncheur, qui n'aurait pas de souci à franchir ces montées, à moins d'une accélération des favoris. Oui, un baroudeur pourrait bien s'imposer aujourd'hui, mais le peloton devra laisser partir.

    Le favori:

    Sylvain Chavanel. Luis Léon Sanchez étant absent sur cette édition, il manque un grand baroudeur. Mais Chavanel est bien présent et pourrait tenter un gros coup. Inutile de penser qu'il attaquera dès le départ, non, il voudra piéger ses concurrents. Je ne pense pas que Thomas Voeckler veuille la victoire d'étape aujourd'hui. Non, je pense plutôt qu'il attend la grosse journée pyrénéenne de dimanche.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :