• Au delà de nos frontières

    Nouveau week-end de foot européen et partout certains clubs commencent à partir en crise ou bien à s'imposer en tant que leader. Résumé.

    EUROPE
     
    Allemagne : Le Bayern tue Dortmund.
     
    - Le choc Bayern - Borussia s'est soldé par une nouvelle désilusion pour le BVB. Malgré l'ouverture du score de Reus, l'entrée de Franck Ribery fait basculer le match et Lewandoski puis Robben font pencher la balance côté bavarois (2-1). Ces derniers restent larges leaders tandis que Dortmund s'enfonce encore plus dans la crise avec une position de reléguable. Avec ce scénario, M'Gladbach et Wolfsburg tirent leur épingle du jeu et se retrouve sur le podium grâce à leurs victoires respectives 4-0 à Stuttgart et 3-1 contre Hoffenheim.
    - En milieu de tableau on notera le succès de Shalke 1-0 sur Augsbourg et la défaite de Leverkusen sur le même score à Hambourg. La zone rouge est, elle, occupée par Dortmund et le Werder qui a tout de même gagné (1-2 à Mayence). Fribourg s'est également imposé et respire mieux.
     
    Angleterre : Certains réussissent, d'autres perdent. 
     
    - En Premier League il y a eu deux types d'équipes ce week-end : les gagnants et les perdants. Dans la première catégorie on peut placer les quatre équipes du top 4, Chelsea - Southampton - City et Arsenal qui ont toutes pris trois points. Les Blues ont eu du mal mais sont sortis vainqueurs de leur duel avec QPR (2-1) tandis que City a battu United dans le derby de Manchester avec un but d'Aguero, que Sanchez portait les Gunners contre Burnley (3-0) et que Southampton livrait une nouvelle grosse prestation à Hull (1-0).
    - Et puis il y a les perdants. Dans ce groupe-ci Liverpool tient un grand rôle. Les Reds enchaînent un nouveau mauvais résultat contre Newcastle (défaite 1-0), tout comme United ou Everton qui s'engluent dans le classement. L'écart entre ces deux groupes se creuse.
    - En bref Tottenham s'est remis dans le bon sens en battant Aston Villa en fin de partie (2-1) tandis que Sunderland, Burnley et QPR sont lanternes rouges.
     
    Espagne : Le Real qui rit, le Barça qui pleurt.
     
    - En écrasant Grenada 4 buts à 0, avec un Karim Benzema de feu, le Real Madrid a pris la place de leader pour la première fois de la saison. C'est donc le Barça qui cède son siége en perdant à domicile contre le Celta Vigo (0-1). Entre ces deux monstres sacrés on retrouve l'Atlético qui, porté par le doublé de Griezmann, a dominé Cordoba 4-2 et Valence dont le parcours excellent a continué contre Villareal (3-1). Séville manque lui une grosse occasion de faire un coup immense en s'inclinant sur la pelouse de Bilbao (0-1).
    - Il n'y a pas qu'en tête du classement que les choses se bousculent : aux abords de la zone de reléguation cela s'agite aussi. Levante croyait s'en extirper en dominant Alméria deux buts à un mais la victoire d'Elche sur l'Espanyol Barcelone l'y a replongé. Les autres malheureux des bas fonds du tableau sont Cordoba et la Real Sociedad ! Ces derniers vont sûrement perdre leur coach sur limogeage d'ici peu de temps et n'en finissent plus de passer à côté de leurs matchs.
     
    Italie : La Juve vole, Naples se replace.
     
    - Le gros match de la journée opposait le Napoli et la Roma et ce sont les napolitains qui se sont montrés maîtres grâce à leur qualité de percussion offensive. Avec cette défaite romaine, la Juve a repris seule la tête du Calcio en battant Empoli 2 réalisations à rien. Ces trois là pourraient occuper le podium mais l'étonnante Sampdoria de Gênes chasse Naples de ce top 3. 
    - Derrière l'AC Milan a fait une très mauvaise opération en concédant une défaite sur sa pelouse contre Palerme (0-2). Les milanais manquent le coche pour se rapprocher des places Ligue des Champions tout comme l'Udinese qui s'est manqué contre le Genoa (4-2). Enfin l'Inter Milan ne pourra pas dire qu'elle a fait mieux puisque les interistes ont sombré à Parme (2-0).
    - Parme justement qui remonte de la 20e place à 19e, c'est donc le Chievo qui occupe la place de lanterne rouge. Cesena complète le trio malheureux.
     
    Anto.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :