• Bilan : Des Vosges meurtrières.

    Les 3 étapes du week-end vosgien vont laisser beaucoup de traces sur le Grande Boucle version 2014. Aujourd'hui, bilan et premiers enseignements des Vosges. 

     

    kad
     
    Après la victoire de Kadri, le Tour a réellement commencé.
     
    Etape 8 : Tomblaine - Gérardmer.
     
    Vainqueur : Blel Kadri (FRA, AG2R)
    Maillot jaune : Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team)
    Résumé : Parti dans l'échappée, Blel Kadri remporte l'étape en solitaire et endosse le maillot à pois. Derrière Contador reprend 3 secondes à Nibali, les autres favoris terminent juste après. Kwiatkowski, Talansky et Van Den Broeck ont perdu du temps.
     
    Etape 9 : Gérardmer - Mulhouse.
     
    Vainqueur : Tony Martin (ALL, Omega Pharma Quick Step)
    Maillot jaune : Tony Gallopin (FRA, Lotto-Belisol)
    Résumé : A l'avant depuis les premiers kilomètres, Tony Martin s'impose à Mulhouse et prend le maillot de meilleur grimpeur. Gallopin, lui aussi devant, s'empare du maillot jaune. Pas d'explication entre les favoris étant donné l'arrivée totalement plate. 
     
    Etape 10 : Mulhouse - La Planche des Belles Filles.
     
    Vainqueur : Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team)
    Maillot jaune : Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team)
    Résumé : Michal Kwiatkowski, le maillot blanc, se retrouve à l'avant aux côtés du maillot vert Peter Sagan et du maillot à pois Tony Martin qui est également son coéquipier. Le peloton garde donc un petit écart avec les hommes de tête lorsqu'Alberto Contador chute. Le leader de la Saxo continue sur quelques mètres avant d'abadonner ! Finalement l'échappée est rejointe dans la dernière ascension et Nibali laisse tout le monde sur place pour s'imposer et mettre un coup de massue sur ses concurrents.
     
    Les grands gagnants : Nibali, Bardet, Valverde, Porte et les français. 
     
    galo
     
    Gallopin en jaune, une des belles images des Vosges.
     
    Déjà large leader du classement général, Vincenzo Nibali a complètement assomé le Tour dans les Vosges. Bien aidé par la perte d'Alberto Contador, l'italien en a profité pour mettre un vent à ses autres adversaire dans la montée de la Planche des Belles Filles. Il devance désormais Richie Porte de 2'23''. Ce dernier, nouveau leader de la Sky, est excellement bien placé et s'est affirmé comme un vrai bon grimpeur dans les montagnes vosgiennes. L'expériementé Alejandro Valverde n'a pas remporté d'étape mais il est 3 du classement, le général semble donc être devenu le principal objectif du coureur de la Movistar. Les autres grands gagnants des Vosges, ce sont les français. Kadri a gagné à Gérardmer, Gallopin a porté le maillot jaune, Bardet s'est emparé du maillot de meilleur et Pinot, Péraud, Feillu ou même Rolland ont fait de superbes performances et sont bien replacés au classement général. Bardet est 4e à 3'01, Gallopin est 5e, Pinot 6e et Péraud 8e. 4 français dans les huit premiers c'est une chose que l'on avait pas vu depuis bien longtemps alors pourquoi ne pas envisager que l'un d'eux soit sur le podium final à Paris? C'est très envisageable, Romain Bardet confiait même avoir envie d'attaquer dans les Alpes! Un tour bleu, blanc, rouge, enfin presque...
     
    Les grands perdants : Contador, Kwiatkowski, Talansky, Schleck.
     
    talansky
     
    Il a chuté à Reims mais aussi à Gérardmer, Talansky sort perdant du week-end.
     
    Contador venait sur la Grande Boucle cette année pour la remporter. Avec l'étape des pavés il avait accumulé plus de 3 minutes de retard sur Nibali mais sur ce qu'il a montré dans la montée de Gérardmer, il semblait mieux armé que son adversaire italien. Malheureusement pour lui il a chuté dans la descente du Grand Ballon (étape 10) et même s'il s'est relevé il a abandonné une dizaine de minutes plus tard. L'Espagnol s'est fracturé le tibia droit à cause d'un nid de poule et il laisse le Tour bien triste. Pour Michal Kwiatkowski c'est différent. Alors qu'il était maillot blanc et solide quatrième du général, il a décidé de partir dans l'échappée au cours de l'étape arrivant à la Planche des Belles Filles. Finalement il a gaspillé trop d'énergie et cela lui coûte le top 10 (il est désormais 13e à 4 minutes 39 secondes) et son maillot de meilleur jeune. Le polonais de la Omega Pharma Quick Step a peut être vu trop grand mais il faudra continuer de se méfier de lui malgré les faiblesses dont il a fait preuve lorsque la route s'est élevée. Andrew Talansky a vécu un parcours difficile dans les Vosges. Il a chuté dans la descente de l'avant dernier col dans l'étape 8 et s'est montré trop faible pour suivre les meilleurs dans l'étape 10. Cela le place en 26e position à 14'44'' du leader ! Enfin Franck Schleck a confirmé qu'il n'était plus celui qu'il a été en se montrant invisible et pas assez fort. Parmi les perdants ont peut également citer Christopher Horner qui est bien trop loin derrière pour espérer quoique ce soit. Enfin Rui Costa et Bauke Mollema ne se sont pas vraiment montré à leur aise mais ils sont respectivement 9e et 10e au général ce qu'il leur permet d'y croire encore même s'ils devront mieux faire par la suite.
     
    Anto.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :