• Bilan du premier tour

    Après la fin du premier tour, il est venu le temps du bilan. Les premiers matchs de la compétition nous ont laissé des réactions, des coups de gueule, nous ont révélé des surprises et des déceptions. Antoine revient sur ce début de tournoi.

    copa
     
    Les affiches des quarts de finale :

    Chili - Uruguay

    Bolivie - Pérou

    Argentine - Colombie

    Brésil - Paraguay

     

    Le meilleur joueur : El Mago Valdivia.

    meilleur joueur

    Méconnu du grand public, Jorge Valdiva a ébloui tout son monde lors de ces trois premiers matchs. Capable de faire la différence seul grâce à des qualités techniques hors norme, il peut aussi créer des décalages par sa vision de jeu et sa capacité à combiner avec Alexis ou Vidal par exemple. S'il n'a pas marqué pour le moment, Jorge a fait marquer ses coéquipiers en étant à l'origine de la majeure partie des 10 buts du Chili lors du premier tour (meilleure attaque). Avec son physique et sa manière de jouer complètement atypique il fait le grand bonheur des chiliens qui se mettent à rêver à leur première Copa America, sur le territoire qui plus est. Si cela arrive Valdivia sera loin d'y être étranger tant il est précieux. Depuis 2010 il s'éclate à Palmeiras et a fait le meilleur choix de carrière possible, rester en Amerique du Sud. Du haut de ses 31 ans il est resplendissant, le voir jouer est un pur régal.

     

    Le coup de gueule : le niveau de jeu.

     

    coup de gueule

    On aurait pu croire au tournoi du siècle avec des équipes sud américaines qui nous ont fait rêvé au Mondial, mais c'est une grosse désilusion. Malgré un nombre du but assez normal et un seul 0-0 (Mexique-Bolivie) le niveau de jeu à la fois sur la technique et sur l'intensité. Il n'y a qu'à voir comment joue l'Argentine, sans envie, se reposant juste sur 3 accélérations par match. Et l'Albiceleste n'est pas la seule, le Brésil également. La Selecao se repose en grande partie sur Neymar et semble perdue, sans repère. Idem pour la Colombie qui n'a pas retrouvé son Falcao et dont le James Rodriguez n'est pas à son meilleur niveau. Que dire de l'Uruguay? Décevante au possible sans Luis Suarez et Diego Forlan. Enfin il ne faut pas oublier de parler du Mexique qui a décidé d'ammener son équipe C dans le but de préserver ses cadres pour... la Gold Cup. A côté de ces déceptions la Jamaïque est loin d'être ridicule car elle a au moins montré des valeurs dans la combativité. Bref pour la suite de la compétition nous allons assister à des chocs alors s'il vous plaît messieurs : élevez le niveau !

    Le fait marquant : le carton rouge de Neymar.

    fait marquant

    C'est l'énorme coup de tonnerre de ce premier tour de compétition. Neymar, l'une des énormes stars de la Copa America en a été exclu après un geste de violence intolérable. Frustré de la défaite des siens face à la Colombie, il tire dans le ballon alors que l'arbitre siffle. Le ballon atterri sur le dos d'un colombien ce qui met le feu au poudre puisqu'un colombien s'approche du joueur de Barcelone pour le menacer quand celui-ci lui adresse un coup de tête avant que Bacca ne le bouscule. La tension ne cesse pas de monter jusqu'à la fin de la rencontre où Neymar est expulsé. Il prendra 2, puis 4 matchs de suspension ce qui l'empêche de poursuivre le tournoi. Un coup dur terrible pour la Selecao qui mettait tout ses espoirs en lui. Bref un mauvais geste, une mauvaise image surtout venant du joueur. La sanction est tout de même sévère surtout lorsque le geste de Bacca n'a pas été sanctionné. Nul, on ne veut plus revoir ça.

     

    Antoine


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :