• Bouet chez OP-QS, Bakelants fait le chemin inverse

    Le marché des transferts suit son court dans le monde du cyclisme. Celui d'AG2R-la-Mondiale semble déjà terminé avec l'arrivée de Jan Bakelants mais le départ de Maxime Bouet.

    maxime-bouet-rejoindra-quick-step-en-2015-cyclisme_c616cbb763bbeab2a8f4a03e827d5bfa
    Maxime Bouet quitte donc AG2R-la-Mondiale où il a passé quatre ans pour s'engager avec Etixx-Quick Step.

    Un échange ?

    Bakelants.jpg.h380.jpg.568

    Pas vraiment. Maxime Bouet est un coureur complet capable de gros résultat sur les courses d'une semaine mais qui se cherche encore sur les grands tours. Le français, qui a opté pour le Giro et la Vuelta cette année, avait des envies d'ailleurs et Vincent Lavenu ne s'est pas opposé aux vélléités de départ de son coureur. En contact avec plusieurs équipes, il a finalement choisi Omega Pharma-Quick Step, qui deviendra Etixx-Quick Step, où il devrait avoir un rôle d'équipier de luxe pour un Rigoberto Uran voire un Michal Kwiatkowski. A 27 ans et après quatre ans passés chez AG2R-la-Mondiale, Maxime Bouet s'offre donc un nouveau challenge en signant pour la première fois dans une équipe étrangère. Hier, Jan Bakelants, le puncheur d'OP-QS, a annoncé qu'il rejoignait AG2R-la-Mondiale pour deux ans à compter de l'année prochaine. S'il progresse en montagne, on ne peut pas dire que le profil du belge se rapproche de son homologue français qui fait le chemin inverse. En enrôlant celui qui avait porté pendant deux jours le maillot jaune sur le Tour de France 2013 après avoir remporté la deuxième étape à Ajaccio, AG2R-la-Mondiale se trouve peut-être un successeur à Rinaldo Nocentini qui arrive sur la fin de sa carrière. Dernier challenge pour Vincent Lavenu, conserver Carlos Betancur en qui il a confiance et avec qui il veut travailler la saison prochaine. Annoncé partant il y a quelques semaines, le colombien pourrait finalement rester dans la formation chambérienne, c'est en tout cas ce que souhaite le manager général de l'équipe.

    En bref

    edvald-boasson-hagen-368x256

    C'est la sensation de ces derniers jours: le norvégien Edvald Boasson-Hagen a rejoint l'équipe sud-africaine MTN-Qhubeka. Il aura un rôle de leader notamment sur les classiques du Nord au contraire de son statut chez la Sky où il était un équipier de luxe. Coureur assez complet, c'est son choix d'équipe qui a surpris plus que sa décision de partir puisque les médias l'annonçaient partant à la fin de cette saison. Autre dossier chaud du côté de la formation britannique, celui de Bradley Wiggins, lui aussi annoncé sur le départ, mais qui avait déjà refusé une offre d'Orica-GreenEdge. Avant de quitter le monde du cyclisme sur route pour retrouver la piste, le vainqueur du Tour de France 2012 souhaiterait participer une dernière fois à la Grande Boucle alors que la Garmin-Sharp, qui fusionnera avec la Cannondale à partir de la saison 2015, serait sur les rangs pour le recruter. 

    Source photos (francetvsport.fr; trendrender.com; sykkelmagasinet.no)

    Nico


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :