• Carnet de route: Giro d'Italia 2015

    Il est temps de s'intéresser au parcours du Tour d'Italie 2015, un parcours plutôt banal où la montagne est très présente comme à son habitude. Mais l'une des attractivités de ce Giro sera un chrono de 60 kilomètres pour la 14ème étape. Quel parcours les organisateurs ont-ils prévu et quel sera le coureur à suivre ? La réponse maintenant !

    Voici le parcours du Giro d'Italia 2015 ! velonews.competitor.com
    Voici le parcours du Giro d'Italia 2015 ! ©velonews.competitor.com

    La montagne doit partager le butin

    Des pourcentages monstres liés à des cols longs, telle est la particularité du Giro. Cette année, les organisateurs, pour éviter la linéarité trop récurrente de leur épreuve, ont décidé de changer la donne. Le but est de pimenter un Giro d'Italia toujours passionnant mais qui reste inférieur au Tour de France et d'Espagne. Ainsi, la volonté de proposer dès les troisième et quatrième étape des profils vallonnés montre à quel point les attaquants sont mis en avant. Les sprints massifs se feront d'ailleurs plus rares cette année. Si les envies des sprinters correspondent à la morphologie des étapes, nous ne devrions pas voir deux sprints massifs de suite ! Ils seront séparés afin de mieux partager les différents profils de parcours. Et pour le maglia rossa, le maillot rouge du classement par points, remporté par Nacer Bouhanni l'an passé, nous aurons droit à une bataille acharnée entre purs sprinters comme André Greipel et sprinters-puncheurs comme Michael Matthews qui avait marqué la 97ème édition du Tour d'Italie la saison passée. Ainsi, la montagne ne sera pas seule en tête de l'affiche. Si les 17 kilomètres d'ascension de l'Abetone feront frissonner les plus fragiles dès la cinquième étape, les nombreuses étapes vallonnées, au nombre de six ou sept selon les avis, feront aussi peurs parce que les meilleurs savent qu'elles sont piégeuses. Mais comme la tradition ne doit jamais être rompue, six arrivées au sommet son prévues et une fois n'est pas coutume, la 18ème étape s'achèvera par une descente plutôt technique. Cependant, déjà, tous les spécialistes voient la 16ème étape entre Pinzolo et Aprica comme l'étape reine. Et il y a de quoi ! Cinq montées répertoriées dont l'Aprica, ascension régulière dans sa deuxième partie mais avec des pourcentages allant jusqu'à 15% dans la première partie. Les 13.9 kilomètres de ce col à 3,4% de moyenne peuvent paraitre faibles mais après une telle journée où les conditions climatiques sont imprévisibles, le peloton a de quoi frémir surtout qu'après le Passo del Mortirolo, toutes les jambes n'auront presque plus d'énergie. Mais entre tous ces noms de cols, ce Giro 2015 a une particularité que personne n'a oubliée: un contre-la-montre de 60 kilomètres ! La 14ème étape est l'étape où les purs grimpeurs peuvent tout perdre. Entre Trévise et Valdobbiadene, tous les yeux seront braqués sur ce parcours atypique et irrégulier où les relances nombreuses feront souffrir les coureurs. Les grimpeurs-rouleurs comme Richie Porte ou Rigoberto Uran voudront marquer des points, les purs grimpeurs comme Domenico Pozzovivo voudront sauver les meubles. Alberto Contador a d'ailleurs prévenu tout le monde: "le Giro commencera lors de la 14ème étape !" Et pour finir, nous aurons droit au traditionnel défilé qui se déroulera entre Turin et Milan, pour mettre en avant l'Exposition Universelle qui se déroule cette année à Milan. Un parcours assez indécis, voilà la recette du Giro 2015 pour garder le suspens !

    Le coureur à suivre: Domenico Pozzovivo

    cyclismactu.net
    ©cyclismactu.net

    Le petit grimpeur italien d'AG2R-la-Mondiale n'a jamais aussi bien préparé le Giro d'Italia, son Giro d'Italia. Comme grand tour, il compte le plus de participations sur celui-ci, qui parcourt son pays d'origine. Leader d'une formation où le cas Carlos Betancur se dévoilera au fil des étapes, Pozzovivo a une lourde responsabilité mais fort de ses trois top 10 sur les trois dernières éditions dont son meilleur résultat la saison passée, cinquième, il compte bien progresser cette année. Pourquoi pas le podium ! C'est ce qu'on peut se demander après sa préparation incroyable et excellente. Elle n'a jamais été aussi bonne avec un podium sur le Tour de Catalogne où il a enlevé une étape, un top 10 sur Tirreno-Adriatico et Liège-Bastogne-Liège, une étape sur la répétition générale du Giro, le Tour du Trentin. Que dire ! Pozzovivo arrive en position de force sur un Tour d'Italie qu'il sera dur de remporter pour lui mais où un podium est envisageable. Avec une équipe plutôt montagnarde pour l'aider, AG2R-la-Mondiale montre qu'elle mise beaucoup sur ce premier grand tour de la saison. Le "docteur" en est le fer de lance et sa science tactique malgré son petit gabarit de 1,65 mètre peut faire la différence. Sauf en chrono et le problème se posera sur la 14ème étape, ce qui signifie qu'il devra être très performant et offensif en montagne. Ce Giro 2015 est peut-être celui de Domenico Pozzovivo.

    Nico


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :