• Confiance retrouvée

    Si ces deux matches avaient une saveur anecdotique, ils ont surtout permis à la France de se retrouver, elle, et son efficacité qui a si souvent fait défaut ces derniers mois. Muet depuis plus d'un an, Karim Benzema a inscrit deux buts en un peu plus d'une mi-temps sur les deux matches.

     

     

    imagesCA2OJ1YG
    L'Equipe de France a repris confiance en lui avant des barrages très importants.
     

    Jeu, set et match et direction barrage

    imagesCALR8OT9En préparant un match sans incident, les bleus accueillaient l'Australie au Parc des Princes. Ces derniers, déjà qualifiés pour le Mondial, venaient pourtant de se faire écraser par le Brésil 6-0. Contre la France, ils ont été giflés une seconde fois. A la huitième minute, les australiens concèdent un penalty inexistant transformé par Ribéry. Après une période de calme, les français vont tuer tout suspense en dix minutes. Sur un débordement de Ribéry, ce dernier centre pour Giroud qui, presque dos au but, réalise un lob magnifique. Quelques minutes plus tard, Frank Ribéry est encore présent pour distiller une superbe passe à Samir Nasri qui remet pour Giroud. L'attaquant d'Arsenal ne se fait pas prier pour marquer dans le but vide. Les kangourous n'ont pas le temps de respirer que Cabaye transperce les filets adverses d'une frappe limpide du droit. Au retour des vestiaires, les bleus font pliaisir à leur public et Debuchy inscrit une volée du gauche splendide. Puis va arriver le moment attendu depuis plus d'un an: Benzema qui marque. Ribéry, insupportable pour la défense australienne, enrhume son vis-à-vis puis sert Benzema qui parachève le beau succès des bleus et une efficacité et un jeu retrouvé. Pour l'Australie, l'équipe est à reconstruire et l'entraineur Osieck a été limogé.

    imagesCA1JEKZLContre la Finlande, les bleus, quasi-assurés d'être barragistes, devaient se faire plaisir pour ce dernier match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014. Et ils n'ont pas fait le contraire. Sur leur première occasion, ils vont ouvrir la marque. Ribéry percute, repique dans l'axe et décoche une frappe lumineuse qui nettoie la lucarne du portier finlandais, Maenpaa, après avoir percuté la barre. Juste avant la pause, Nasri touchera le poteau. Finalement, après une longue période de doute, Debuchy adresse un centre au cordeau pour Giroud qui cadre sa tête mais c'est Toivio qui catapulte le ballon dans ses filets. Relâchés, les français inscrivent un troisième but signé Benzema après un travail excellent de Frank Ribéry. A un mois des barrages, l'Equipe de France s'est retrouvée au terme de deux matches abouties. La confiance est retrouvée, direction les barrages !

     

    Benzema est de retour

    imagesCACMNF9YSifflé, copieusement parfois, Karim Benzema a connu une année galère avec la France. Sur ces deux matches, l'attaquant du Real Madrid a toujours commencé sur le banc mais a été décisif à chaque fois qu'il est entré. 1222, c'est le nombre de minutes que tout le monde, y compris lui, a dû attendre avant de le voir marquer ce précieux but qui pourrait le remettre en confiance. Ce n'était pas le plus dur, mais peut-être l'un des plus importants de sa carrière. Même s'il n'a joué que dix minutes hier soir, il a réussi à inscrire son but, le deuxième en même pas un match entier. Ce que l'on a surtout vu, c'est la présence de Benzema dans la surface. Sur les deux buts, il a été à la réception d'un centre de Ribéry. C'est ce que l'on attendait de lui, et il n'a pas déçu, de quoi maintenant nous offrir un beau duel avec Olivier Giroud, en pleine bourre.

    Nico


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :