• Degenkolb se régale dans l'Enfer du Nord

    Deuxième l'an passé, John Degenkolb s'est imposé cette année sur la reine des classiques en réglant au sprint un groupe de six coureurs, devançant Zdenek Stybar et Greg Van Avermaet sur la piste du Vélodrome de Roubaix.

    john-degenkolb-zdenek-stybar-et-greg-van-avermaet-cyclisme-uci-world-tour_5c7160f7a913fb851b78d6ecef10fd9c
    John Degenkolb n'a pas eu de problème pour soulever son deuxième Monument, son premier Pavé dans l'Enfer du Nord.

    Degenkolb écrase la concurrence

    1455005-31097020-1600-900

    Kristoff, dixième, était moins bien qu'il y a une semaine. Cela s'est senti sur les 27 secteurs pavés où il a été discret. Le norvégien a laissé la place à un autre sprinter sur le devant de la scène, pas n'importe qui, un allemand de la Giant-Alpecin, vainqueur de Milan-San Remo cette année et qui s'est adjugé un deuxième Monument au terme d'une course au scénario étrange pas très rocambolesque mais qui a offert un sprint "massif" entre six coureurs, un moment que le Vélodrome de Roubaix n'avait pas vu ça. Tout s'est joué dans les derniers kilomètres. Une attaque de Yves Lampaert et Greg Van Avermaet à douze kilomètres de l'arrivée va d'abord faire la sélection dans le groupe des favoris, des favoris qui n'avaient pas réussi à faire la différence avant la sortie du Carrefour de l'Arbre. Mais les deux fuyards ne parviendront jamais à rallier la ligne d'arrivée seuls puisque John Degenkolb en a décidé autrement. Nous nous retrouvons dans la même configuration que la semaine dernière où Nikki Terpstra s'était retrouvé face à plus rapide que lui en l'occurence Alexander Kristoff. Aujourd'hui, Van Avermaet et Lampaert n'ont pas voulu rouler pour emmener Degenkolb sur un fauteuil. Ce n'est que partie remise pour ce dernier qui voit Zdenek Stybar, Martin Elmiger, Lars Boom et Jens Keukeleire revenir pour un sprint à six, six car Yves Lampaert, septième à l'arrivée, ne parviendra pas à disputer le bouquet, les jambes ne répondant plus. Peu importe, John Degenkolb n'a besoin de personne pour s'imposer sans difficulté, étant bien plus rapide que ses adversaires. Il succède à Nikki Terpstra, quinzième cet après-midi, au palmarès. Zdenek Stybar et Greg Van Avermaet complètent le podium, deux grands battus sur les classiques pavées, le champion de République Tchèque avec son équipe Ettix-Quick Step, en difficulté sans Tom Boonen, et le leader de la BMC, souvent placé jamais gagnant. Dans l'Enfer du Nord, c'était bien John Degenkolb le plus fort.

    Frayeur au passage à niveau

    558bc022b5a78be93c420a8470302f099b7733f5_2865afa2527d4d045c5b48ef7d6225a3

    C'est l'une des images du jour. En plein coeur du célèbre secteur Pont-Gibus, un passage à niveau a fait figure d'épouvantail. Les barrières se sont abaissées, mais plusieurs coureurs ont franchi les rails pour ne pas être distancés. Les gendarmes ont finalement pu stopper les cyclistes de justesse avant qu'un TGV ne passe. Les commissaires de course, dépassés, ont seulement demandé au peloton de ralentir l'allure. Parmi les nombreux coureurs ayant traversé le passage à niveau alors que les barrières étaient baissées, il y a bien sûr des français dont Arnaud Démare, le champion de France en titre, encore une fois malchanceux avec une crevaison, aussi malchanceux que tous les FDJ.fr, Offredo ayant eu un incident mécanique et Ladagnous ayant abandonné. Côté français justement, Florian Sénéchal, regional de l'étape, a pris une belle 17ème place, celle de premier français. A seulement 21 ans, il est l'avenir des classiques pour les tricolores comme Alexis Gougeard (AG2R-la-Mondiale), membre de l'échappée matinale dont il en est le dernier rescapé avec une belle 26ème place. On en oublierait presque les britanniques. Geraint Thomas a eu deux crevaisons et a même chuté, ne pouvant prétendre à la victoire alors qu'il était l'un des favoris. On finit par Bradley Wiggins qui disputait sa dernière course sur route avant de tenter le record de l'heure puis l'Or olympique et qui a pris une belle 18ème place. 

    Les pavés, c'est terminé ! Place aux vallons avec l'Amstel Gold Race dimanche prochain où les meilleurs puncheurs seront de sortie. 

    Source photos (francetvsport.fr; eurosport.fr)

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :