• En attendant le jour du seigneur.

    En raison du report du match Saint Etienne - Evian TG, il n'y aura que 5 rencontres de détaillés dans cet article. Alors en attendant le jour du seigneur, voyons ce qu'il s'est passé dans cette 17ème journée qui est déjà lancée.

     

    imagesCAFP7LK6
     
    Vendredi : Nantes c'est du solide.
     

    om nantes

    En venant s'imposer 1 à 0 sur la pelouse de l'Olympique de Marseille lors de l'ouverture de la 17ème journée, le FC Nantes a, une nouvelle fois, démontré qu'il n'était pas quatrième par hasard. En effet sur le papier son classement peut sembler suprenant car n'est qu'un promu, mais sur le terrain les canaris ne l'ont pas volé leur bon début de saison. Profitant aussi des contre-performances de clubs comme Lyon ou Bordeaux, les promus donc ont tiré leur épingle du jeu en s'appuyant notamment sur des bons choix mercato (Bedoya, le buteur) et sur le travail de fou réalisé par Michel Der Zakarian qui a monté tout ça. Si cette victoire permet aux jaunes d'en enchaîner une deuxième, elle a, en revanche, scellé le sort d'Elie Baup. Les dirigeants olympiens ont jugé qu'après les deux défaites qui venait de subir leur club il fallait changer quelque chose et c'est le coach, très critiqué, qui a payé les pots cassés. Tandis que José Anigo assurera l'intérim jusqu'à la trêve l'OM compte 13 points de retard sur le leader le Paris Saint Germain... Il faut réagir.
     
    Samedi (17h) : Sochaux a subit la rage de Paris.
     

    lavezzi

    Confirmation : la défaite du PSG sur le terrain d'Evian n'était qu'un gros trou noir. Franchement on ne voit pas d'autres raisons. Car pour rassurer, Paris a rassuré ! Sochaux venait au Parc avec l'objectif "d'y retrourner l'année prochaine". Autant dire que c'était pas la bonne formule et ça c'est senti direct. Les percées de Matuidi vont mal. Après 10 minutes de jeu, les parisiens accelèrent et sur un corner Zlatan récupère le ballon avant de centrer pour Thiago Silva qui, au deuxième poteau, inscrit son deuxième but en Ligue 1. La suite du festival se passe en seconde période car au bout d'une minute et une poignée de secondes, Lavezzi seul face au but après une passe de Motta double la mise. A noter tout de même que l'argentin était hors-jeu. Un quart d'heure plus tard, Ibrahimovic sert magnifiquement Cavani qui contrôle dans le mouvement et bat Cros d'une balle placée : splendide (3-0). Puis, Zlatan va être énervé par M. L'arbitre. Le suédois obtient un coup franc aux 20 mètres et ne se fait pas prier pour fusiller le porter sochalien (4-0). Encore enragé il va reprendre une passe de Cavani pour le dernier goal (5-0, 90+1). Démonstration offensive, plein de confiance, public en folie... bref soirée parfaite pour le PSG. Sochaux n'avait rien a espèrer et va devoir faire abstraction du score pour prendre des points précieux avant les vacances de Noël. 
     
    Samedi (20h) : Lorient remporte le derby, Nice en danger.
     
    Grâce à deux buts de Jouffre, le FC Lorient a signé une troisième victoire d'affilée et un quatrième match sans défaite. Lorient est aux portes du Top 10 et Rennes n'arrive pas à enchaîner les succès. Si les lorientais ont vécu une belle soirée, elle a été cauchemardesque pour l'OGC Nice. Alors qu'ils pensaient tenir le point du nul et mettre fin à la série de défaites, les aiglons ont concédé un but dans les dernières secondes. Reims s'impose 1-0, Nice perd pour la 7ème fois consécutive. Et pour finir Valenciennes et Guingamp se sont neutralisés 1 but partout ce qui n'arrange pas les affaires des premiers nommés qui restent dans la zone rouge. 
     
    Anto.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :