• Giro 2015: Contador vers le rose, Modolo en impose

    Retour sur les deux dernières étapes du Giro d'Italia, l'étape reine, la 16ème étape, et la 17ème étape disputée aujourd'hui qui s'est terminée au sprint, sans doute le dernier avant Milan. Contador, lui, peut avoir le sourire, il a mis hors de portée Fabio Aru.

    CGBfnUBVIAILltW
    Contador en rose, une image que nous devrions revoir dimanche à Milan tant la domination d'El Pistolero est grande.

    Landa plus fort qu'Aru

    CF8XbXAXIAAJU2N

    Le nouveau leader d'Astana, c'est lui ! Déjà vainqueur dimanche dernier, Mikel Landa a prouvé qu'il était plus fort que son propre leader, Fabio Aru. Il parait évident que désormais, l'équipe kazakhe va se tourner vers l'espagnol même si le maillot rose semble plus que jamais promis à Alberto Contador. Hier avait lieu l'étape reine de ce Giro 2015: cinq cols répertoriés, pas un mètre de plat et une ascension finale vers l'Aprica comme bouquet final. Finalement, dans le duel Contador-Aru, il n'y a eu qu'un maigre suspense, lorsqu'à soixante kilomètres de l'arrivée, le maillot rose a crevé. Mais une crevaison n'a pas suffi à abandonner Contador sur le bord de la route. Ce dernier est revenu plus fort malgré le travail des Katusha et Astana avant d'attaquer le duo Landa-Aru, seuls rescapés du peloton. Très vite, dans le Mortirolo où El Pistolero a donc tué tout suspense, Aru ne parvient pas à suivre les accélérations de son rival de la Tinkoff-Saxo et s'écroule totalement, rattrapé même par Hesjedal, Amador et Trofimov. Mikel Landa le sait bien, il a désormais les responsabilités d'Astana sur ses épaules. Mais Contador est trop compliqué à déloger de son nuage, cependant, dans ce duel 100% espagnol, c'est bien Landa qui va réussir à s'imposer, lachant Contador à trois kilomètres de l'arrivée pour aller cueillir un deuxième bouquet d'affilée. On en oublierait presque même que Contador n'a fini "que" troisième, puisque Kruijswijk, grand attaquant de ce Giro d'Italia, a pris la deuxième place de l'étape. Derrière, on arrive au compte-gouttes et Aru a perdu presque une minute sur Amador qu'il devance toujours au général mais les dernières étapes de montagne ne seront pas de tout repos pour l'italien sachant que le costa-ricain finit mieux ce Tour d'Italie. Alexandre Geniez, lui, onzième de l'étape, grimpe d'une place au général et se hisse au neuvième rang tandis que Trofimov passe cinquième en dépassant Leopold Koenig. 

    Modolo encore lui !

    CGBhZkbXIAEADWw

    Déjà vainqueur à Jesolo vendredi, Sacha Modolo s'est imposé en Suisse aujourd'hui, à Lugano. L'italien de la Lampre est en forme avec ce deuxième bouquet, le quatrième pour la Lampre. Ce fut une journée tranquille pour Alberto Contador qui a pu s'économiser avant de repartir en haute montagne ces prochains jours. L'échappée du jour n'a pas fait le poids, ni Adam Hansen qui a tenté le tout pour le tout en fin d'étape. Les sprinters avaient trop fin et, bien emmené par son équipe, Sacha Modolo a levé les bras sans souci devant Giaccomo Nizzolo et Luka Mezgec. A noter que Kévin Reza prend la neuvième place de l'étape. Pour le maillot rouge, la lutte n'est pas très intense, Nizzolo est en tête avec 159 points et paye sa régularité, mais il n'a que 17 points d'avance sur Modolo avant Milan.

    Demain, reprise de la montagne en douceur avec un seul col répertorié, dans le dernier quart de la course, un col de catégorie 1 avec des pourcentages très élevés, 9% de moyenne et 13% comme maximum. Les échappés partiront certainement favoris à moins qu'Astana ne change tout. Mais difficile de dire que l'équipe kazakhe ne se préservera pas pour les 19ème et 20ème étapes alors que les sprinters n'auront aucune chance demain.

    Source photos (@giroditalia)

    Nico


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :