• Giro 2015: Gilbert et Contador à l'attaque !

    Deux courses dans la course, d'une part les échappés qui se disputaient la victoire, une victoire qui est revenue à Philippe Gilbert, d'une autre les favoris dans la quête d'un maillot rose qui ne semble plus pouvoir échapper à Alberto Contador qui a pris 1'13'' à Mikel Landa.

    CGGtaIfWYAAiBUm
    La joie de Philippe Gilbert, vainqueur de sa deuxième étape sur ce Giro d'Italia 2015, une victoire en solitaire et en costaud.

    Gilbert prend le bouquet...

    CGGjtTDWoAAikpkDes échappés, il y en avait une dix. Avec une arrivée en descente vers Verbania, les attaquants étaient donnés favoris sachant qu'avec deux étapes de haute montagne demain et samedi, ce n'est pas Astana qui allait montrer le bout de son nez. Sylvain Chavanel et Amaël Moinard ont été les seuls français à réussir à s'extirper du peloton comme huit autres coureurs dont Philippe Gilbert. C'est dans la seule ascension du jour que tout va s'accélérer, le Monte Ologno. Les éléments les plus faibles comme Weening ou Haga n'ont pas fait long feu et un quatuor se démarque rapidement alors que Gilbert et Chavanel notamment sont retardés. Néanmoins, le groupe de tête n'a pas une avance suffisante et dans la descente, les meilleurs membres de l'échappée se retrouvent. C'est sur un faux-plat montant que Philippe Gilbert surprend ses compagnons pour attaquer sans que personne ne réagisse. Le champion du monde sur route 2012 a profité à la fois de l'attentisme de ses rivaux qui se sont regardés et du travail excellent de son coéquipier, le français Amaël Moinard, qui a contré toutes les tentatives de pourchasse. Avec 44 secondes d'avance sur son dauphin Bongiorno (Bardiani), Gilbert a eu le temps de savourer sa victoire sur la 18ème étape, sa deuxième depuis le début du Giro 2015. Sylvain Chavanel remporte le sprint des vaincus et complète le podium de cette étape tandis qu'Amaël Moinard complète le top 5. Une belle étape, les échappés ont dû bien en profiter car il n'est pas sur que les deux prochaines étapes voient une échappée aller au bout.

    ...Contador conforte le rose.

    CGGi41tW0AAZxnVOn ne s'y attendait pas, on ne sait même pas si cela était planifié, en tous cas, cela a marqué les esprits. Alors que deux grosses étapes de montagne attendent le peloton demain et après-demain, nous pensions que les favoris laisseraient l'échappée tranquille, ce fut le cas, mais nous ne pensions pas qu'avec un seul col de première catégorie et une arrivée en descente, ceux-ci attaqueraient. Et pourtant, Alberto Contador, dès le pied du Monte Ologno, demande à ses hommes de rouler avant d'attaquer à 40 kilomètres de l'arrivée. Fabio Aru, juste ces derniers jours, ne peut pas répondre, ni Mikel Landa, le dauphin du maillot rose, piégé par une chute au pied de l'ascension et qui ne fera que revenir dans le peloton sans pouvoir suivre un Contador déterminé. En fait, seul Ryder Hesjedal s'accroche et le canadien a bien raison, il est l'un des grands gagnants de la journée. Petit à petit, le leader de la Garmin-Cannondale grimpe au classement général et arrive avec Contador à 6'05'' du vainqueur du jour, soit 1'13'' d'avance sur le groupe Landa. Hesjedal dépasse donc Alexandre Geniez et monte au neuvième rang tandis que le français perd une place et se retrouve dixième. A noter aussi la 13ème place au général de Moinard présent dans l'échappée du jour. Sinon, statut quo au niveau des places mais pas au niveau du temps. 5'15'', c'est désormais le temps qui sépare Contador de Landa, le leader de la Tinkoff-Saxo est déjà donné vainqueur par beaucoup.

    Demain, avant-dernière étape de haute montagne et une nouvelle arrivée au sommet. Entre Gravellona Toce et Cervinia, 236 kilomètres seront à parcourir de quoi faire mal aux organismes. Pire, trois cols sont prévus, le Saint-Barthélémy, le Saint-Pantaléon et la Cervinia, 150 ans après la première ascension du Cervin, l'un des sommets les plus réputés des Alpes. Trois cols de catégorie 1 et un Alberto Contador qui pourrait accroître son avance sur ses poursuivants tandis que pour le podium, Andrey Amador devra se découvrir.

    Source photos (@BMCProTeam; @giroditalia; @tinkoff_saxo)

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :