• Giro 2015: statut quo sur le podium, Landa en profite

    Alberto Contador et Fabio Aru se sont neutralisés et c'est Mikel Landa qui en a profité pour remporter la quinzième étape devant Yuri Trofimov. Mais l'espagnol d'Astana n'a fait que se rapprocher de la troisième place toujours détenue par Andrey Amador.

    465d4
    Mikel Landa lève les bras et le mérite. Aujourd'hui, sur la 15ème étape du Giro d'Italia, il a été le plus fort sur l'ascension finale pour aller chercher le bouquet et se rapprocher du podium.

    Landa est pressé, pas Contador

    El Pistolero a paru tellement facile aujourd'hui qu'on se demande vraiment s'il y avait une armada Astana contre lui ou bien une équipe kazakhe désorganisée. Du côté de la Tinkoff-Saxo, alors que Roman Kreuziger a perdu tout espoir de bien figurer au classement général au côté de son leader, il parait clair qu'il n'y a pas de jaloux, Contador est LE leader de la formation de l'excentrique millardaire russe Oleg Tinkov. Chez Astana, ce n'est pas aussi clair. Si Dario Cataldo a complètement craqué aujourd'hui, Mikel Landa est en grande forme et il devrait même prendre place sur le podium. Plus surprenant encore, c'est que l'espagnol a semblé plus fort que son leader Fabio Aru. Alors qu'Astana avait imposé un gros tempo durant cette étape, de nombreux coureurs ont été lâchés comme Rigoberto Uran et Richie Porte, tous deux à la rue très tôt. Plus tard, Jürgen Van den Broeck chutait dans la descente menant vers l'ascension finale et Roman Kreuziger était déjà retardé. Oui, cette étape a fait très mal, certains se sentaient surement déjà en repos car demain lundi, ce sera la deuxième et dernière journée de repos, journée où Richie Porte pourrait abandonner. Néanmoins, revenons aux choses sérieuses et à l'avant de la course, alors que Visconti, Dupont et Siutsou se sont fait reprendre, Tanel Kangert a mené le groupe de tête composé des favoris, ou du moins des nouveaux favoris. Landa fut le premier à attaquer mais Contador ne manquait pas de répondre par un contre tranchant qui ne décrochait cependant pas Landa. La temporisation des deux hommes de tête a permis à Aru et Trofimov de revenir mais seuls eux deux ont réussi à attraper la roue de Contador et Landa. Après de multiples relances sans réussite, sous la flamme rouge, Trofimov a signé un retour tonitruant après avoir été décroché pour attaquer le trio de tête. En vain, dans la dernière ligne droite, le russe se fait avaler par un Landa surpuissant qui décroche Contador et Aru pour lever les bras. Statut quo donc sur le podium où El Pistolero conserve son avance sur Aru tandis qu'Amador conserve une trentaine de secondes d'avance sur un Landa plus fort qui devrait le dépasser d'ici la fin du Giro. Le top 10 est donc remanié et on peut noter l'apparition à la dixième place du français Alexandre Geniez auteur d'une belle performance aujourd'hui. Le leader de la FDJ.fr devrait aimer la troisième semaine montagneuse qui pourrait lui permettre de s'intégrer plus facilement dans le top 10.

    Source photo (lequipe.fr)

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Pestoune
    Lundi 25 Mai 2015 à 09:36
    Voilà des rebondissements qui rendent les étapes passionnantes. Rien n'est écrit à l'avance. J'aime ça. Merci pour vos articles nous permettant de suivre le giro. Le temps nous manque pour pouvoir le faire comme nous le souhaiterions. Et grâce à vous, nous suivons malgré tout la progression des courses.
      • NewsSport-Cars Profil de NewsSport-Cars
        Lundi 25 Mai 2015 à 10:10
        Merci, grâce à vous, je sais que je n'écris pas pour rien et ça me donne vraiment envie de continuer. ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :