• Giro 2015: un thriller palpitant !

    Nous nous sommes quittés il y a trois étapes et trois étapes plus tard, Alberto Contador a perdu son maillot rose, aujourd'hui, dans une simple étape de plaine. Nous nous sommes quittés alors que Porte avait 1'09" de retard sur l'espagnol, nous nous retrouvons au moment où l'australien a perdu tout espoir d'endosser le maillot rose. En effet, quel Giro !

    CFobFygWMAAGrdm
    Fabio Aru peut avoir le sourire et sabrer le champagne: Contador piégé par une chute, il a repris le maillot rose à l'espagnol pour 19 secondes et 200 mètres aussi.

    Mano à mano entre Contador et Aru

    CFnrxVWWIAAyNYmSi l'italien connait une défaillance, il y aura Landa, troisième à 1'19", pour rattraper le coup ou même Cataldo. Contador, lui, a Kreuziger, quatrième à 1'38". Mais pour l'instant, si Porte enchaine les malchances avec une crevaison mardi suivie d'une pénalité de deux minutes pour aide matérielle d'un membre d'une autre équipe et la chute d'aujourd'hui à 3.2 kilomètres, Contador et Aru tiennent leur rang et nous assistons à un formidable combat entre les deux coureurs. Mercredi, sur une étape vallonnée, Contador a testé son homologue d'Astana en attaquant à environ six kilomètres de l'arrivée. Si l'italien a pu suivre, le lendemain, il fut en difficulté dans une nouvelle étape vallonnée, surtout sur la fin, avec une arrivée pour puncheurs. Au classement général, on ne peut pas nier que Fabio Aru, qui pointait à 17 secondes de son rival espagnol, avait pris un sérieux coup sur la tête. Oui mais voilà, aujourd'hui, sur une étape courte (147 kilomètres), alors qu'aucune difficulté n'était répertoriée, une chute à 3.2 kilomètres de l'arrivée a chamboulé le classement général à un jour de l'importantissime chrono individuel de ce Giro 2015. Piégé, Contador a concédé 40 secondes à Fabio Aru qui est arrivé indemne à Jesolo, beaucoup trop pour conserver son maillot rose récupéré par le leader d'Astana. C'est la première fois de sa carrière que celui-ci porte le maillot rose mais avec seulement 19 secondes d'avance sur Contador, il sait qu'il devra serrer les dents sur un chrono de 60 kilomètres qui ne l'avantagera pas. Pour Richie Porte, désormais 16ème à 5'05" (!), le podium même semble loin et la troisième place semble promise à un coéquipier du duo de tête, Mikel Landa et Roman Kreuziger sont les mieux placés.

    Un échappé, un puncheur et un sprinter sont sur le Giro...

    12_00_foto_MG440En effet, en trois jours, il y en a eu pour tout le monde. Mercredi tout d'abord, l'échappée fut gagnante et celui qui en a profité, c'est Ilnur Zakarin. Non, vous ne rêvez pas, le vainqueur surprise du dernier Tour de Romandie, qui avait disparu des radars en ce début de Tour d'Italie, a levé les bras sur la onzième étape. Attaquant à 23 kilomètres de l'arrivée, il a surpris ses compagnons d'échappée avec ce pari fou. Seul, il a rejoint la ligne d'arrivée sur l'illustre circuit d'Imola en solitaire, un numéro formidable du russe qui rattrape le début de Giro raté de la Katusha. Le lendemain, avec une arrivée en côte, une petite montée parfaite pour les puncheurs, ceux-ci ne pouvaient manquer l'occasion. Seulement, Simon Gerrans n'a pas pu participer à la fête à cause d'une chute qui l'a contraint à ne pas prendre le départ de la 13ème étape aujourd'hui. Sous une pluie battante, sans doute l'étape la plus dure en ce qui concerne les conditions climatiques sur les trois que je vous résume, Philippe Gilbert a su s'imposer en costaud, passant la ligne avec quelques mètres d'avance sur un peloton dominé par Alberto Contador. Aujourd'hui, comme hier, les échappés n'ont pas réussi à rallier l'arrivée avant le peloton comme cela a été si souvent le cas depuis le début du Tour d'Italie 2015. Après s'être fait piéger à Forli notamment, les sprinters ont pris les choses en main. Les équipes de sprinters ont controlé l'avance avec le trio de tête pour le rattraper à 17 kilomètres de l'arrivée. Après la fameuse chute à 3.2 kilomètres où Contador et Porte ont été piégés, Sacha Modolo a surgi pour offrir à la Lampre sa troisième victoire d'étape sur ce Giro, la première pour le sprinter italien qui devance Nizzolo et Viviani, trois italiens prouvant que la nation transalpine est en forme sur ce Tour d'Italie. Le sprinter de la Sky récupère aussi le maillot rouge du classement par points, il est à égalité de points avec Nizzolo, 119 pour être précis.

    Demain, 14ème étape où le "Giro doit commencer" comme l'a souligné Contador avant le grand départ du Tour d'Italie. Un chrono de presque 60 kilomètres est au programme, le chrono de tous les dangers où Aru est sous la menace de Contador qui ne pointe qu'à 19 secondes et qui est meilleur que l'italien en contre-la-montre. Ce chrono dressera une première vue du classement général avant d'attaquer la haute montagne en troisième semaine où les favoris règleront une dernière fois leurs comptes. Ce Giro 2015 est loin d'être fini !

    Source photos (@AstanaTeam; @giroditalia; gazzetta.it)

    Nico


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pestoune
    Vendredi 22 Mai 2015 à 23:05
    Le chrono de demain remettra tout le monde à l'heure. Une étape comme aujourd'hui, rend ces compétitions plus passionnantes. Rien n'est plus lassant que lorsque tout est tracé par avance. Merci encore pour vos articles.
      • NewsSport-Cars Profil de NewsSport-Cars
        Vendredi 22 Mai 2015 à 23:36
        Merci pour ton commentaire Pestoune, j'essaie de tenir la cadence pour ce Giro mais des courses comme le Tour de Californie ou bien le Tour de Norvège, je ne peux pas m'en occuper. Sinon, en effet, ce Giro est très passionnant et il se passe quelque chose chaque jour. Demain, c'est l'une des étapes les plus importantes de ce Tour d'Italie. ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :