• L'Etape 2014 #17

    Nouvelle superbe victoire d'étape pour Rafal Majka qui est le seul rescapé de toute l'échappée matinale. Côté course au podium, alors que Nibali a continué de prendre du temps en tête du classement général, Jean-Christophe Péraud est revenu à huit secondes de Thibaut Pinot...

    rafal-majka-cyclisme_e1b2445af273150fb6db24b0e9949c61
    La joie de Rafal Majka qui s'impose pour la deuxième fois depuis le début du Tour de France, pour la première fois avec ce maillot à pois sur les épaules qu'il est proche de ramener à Paris.

    Etape 17: et de deux pour Majka !

    1283800-27668671-1600-900

    Deuxième à Chamrousse, victorieux à Risoul, le polonais de la Tinkoff-Saxo Rafal Majka a apporté une troisième victoire d'étape à sa formation. Il a surtout levé les bras pour la deuxième fois sur ce Tour de France 2014. Mais il n'a pas seulement utilisé sa facilité en montagne, il a aussi fait parler son sens tactique alors que plusieurs tentatives d'attaques ont été orchestrées. Arrivé dans le premier col de la journée, six hommes sont en tête avant qu'ils ne soient repris pour former la plus grosse échappée depuis le départ de Leeds, 22 coureurs pour la victoire d'étape. Mais certains ont des fourmis dans les jambes comme Vasyl Kiryienka qui attaque dans Bagnères-de-Luchon. Le biélorusse passera en tête du col de Peyresourde mais ne tiendra pas jusqu'au sommet du Val Louron Azet où, à un kilomètre des points du grimpeur, il se fait rattrapé puis lâché par un groupe de tête réduit. Juste avant d'attaquer la montée finale vers le Pla d'Adet, Pierre Rolland, Giovanni Visconti, Amaël Moinard et Rafal Majka faussent compagnie aux autres échappés pour se disputer le bouquet du jour. Mais très vite, l'italien de la Movistar décide de s'isoler en tête, voyant que ses trois compagnons d'infortune ne peuvent pas suivre. Parti pour une victoire de prestige en solitaire, Visconti a du mal sur la faim et Rafal Majka le rattrape après avoir sorti de sa roue les deux français d'Europcar et BMC. Sous la banderole des deux kilomètres, Visconti ne parvient pas à s'accrocher à une attaque de Rafal Majka qui s'en va seul vers sa deuxième victoire d'étape sur le Tour 2014, la troisième pour une Tinkoff-Saxo qui s'est bien remobilisée. Le polonais s'est même envolé dans le classement de meilleur grimpeur.

    Tous sur le podium !

    8fb43

    Nibali aura le maillot jaune, ça c'est une certitude. Après, pour les deux autres places du podium, c'est autre chose. Alors que plusieurs déçus de la veille ont tenté leur chance dans la grande échappée du jour (Bauke Mollema, Fränk Schleck, Jürgen Van den Broeck), d'autres ont attendu leur tour. En effet, AG2R-la-Mondiale a bien préparé la montée finale vers le Pla d'Adet en écrémant le peloton dans l'avant-dernier col du jour, le Val Louron Azet, grâce à un gros travail de Ben Gastauer. Au final, le groupe maillot jaune bascule avec une dizaine de coureurs, assez pour promettre beaucoup de spectacle. Romain Bardet attaque dans la descente pour faire le début de la montée seul devant le peloton de favoris emmené par Arnold Jeannesson. Thibaut Pinot ne tarde pas à attaquer pour distancer Alejandro Valverde en grande difficulté. L'espagnol s'en remet à ses équipiers pour lui sauver la deuxième place. Devant, Nibali part en contre avec Jean-Christophe Péraud et les deux coureurs rattrapent un à un tous les échappés du jour. Seul à rouler puisque Romain Bardet possède un coureur devant et que Tejay Van Garderen est à bloc, Thibaut Pinot ne parviendra pas à rejoindre Péraud qui revient à huit secondes de lui alors que Valverde a réussi à sauver sa deuxième place et à prendre cinq secondes au sprint sur le leader de la FDJ.fr. Rien n'est acquis, mais Péraud est meilleur en chrono et, frais, il pourrait même être un candidat sérieux à la deuxième place si Valverde venait à connaître une nouvelle défaillance demain. Romain Bardet, lui, devrait se contenter du top 5 sachant que son coéquipier est mieux placé et que Tejay Van Garderen est loin de lui. A noter qu'il y a de nouveau quatre français dans le top 10 puisque Pierre Rolland, sixième de l'étape, est remonté à la dixième place du général. Oui, les français sont enfin là sur le Tour de France.

    Classements:

    Classement général: 1. Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team); 2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar); 3. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr); 4. Jean-Christophe Péraud (FRA, AG2R-la-Mondiale); 5. Romain Bardet (FRA, AG2R-la-Mondiale).

    Maillot jaune: Vincenzo Nibali. Côté classement général, c'est désormais la lutte pour le podium qui intéresse. Valverde a montré des signes de fatigue, chose dont souhaitent profiter les français qui se livrent une bataille acharnée pour avoir leur place dans le top 3 de ce Tour de France. Au contraire, Pierre Rolland, dixième, cherche à tout prix le top 10. Lepold König a connu un coup de moins bien aujourd'hui et recule de la septième à la neuvième place.

    Maillot vert: Peter Sagan. Tout roule pour Peter Sagan, le slovaque qui a assuré son maillot vert avant les Pyrénées.

    Maillot à pois rouges: Rafal Majka. Cette lutte passionne toujours. Alors que Joaquim Rodriguez semble avoir lâché dans cette course au maillot de meilleur grimpeur, Majka ne faiblit pas en se faisant doubler les points grâce à sa victoire aujourd'hui. Attention, si Nibali s'impose demain, il aura des chances de rafler la mise. 

    Maillot blanc: Thibaut Pinot. A moins d'une grosse défaillance, Pinot ne semble pas en mesure de se faire reprendre son maillot blanc par Romain Bardet.

    Demain:

    Dernière étape du tryptique pyrénéen avec deux cols au programme dont une légende de la Petite Reine. Au milieu de l'étape, le peloton gravira le col du Tourmalet où sera distribué, au sommet, le souvenir Jacques Goddet. Après une longue descente sur Ayros Arbouix, les coureurs entameront la dernière grosse ascension du Tour 2014, la montée vers Hautacam, classée hors catégorie comme le Tourmalet. Avant celui-ci, il y aura deux côtes de catégorie trois, les côtes de Bénéjacq et de Loucrup. Pour les purs grimpeurs, ce sera le moment de faire la différence avant le contre-la-montre de samedi. Est-ce que Nibali laissera l'étape aux baroudeurs ? Peut-être pas car ce sera l'occasion pour lui de remporter une quatrième étape, la dernière de haute-montagne. Le peloton s'élancera demain de Pau, ville habituée à recevoir le Tour. Prêts à vibrer pour la dernière étape de montagne de ce Tour de France 2014 ? Rendez-vous demain alors !

    Source photos (francetvsport.fr; eurosport.fr; L'Equipe.fr)

    Nico


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :