• L'Etape 2014 #19

    Dernière étape en ligne avant les Champs-Elysées, une étape dantesque disputée sous une pluie battante. Au final, une chute sans importance pour le classement général a profité à Ramunas Navardauskas, le vainqueur du jour parti dans la seule côte répertoriée de cette 19ème étape du Tour de France 2014 entre Maubourguet et Bergerac.

    024cf
    Ramunas Navardauskas célèbre sa victoire d'étape après un superbe effort solitaire de treize kilomètres alors que les quelques sprinters qui ont survécu à la chute arrivent trop tard.
     
    Navardauskas dompte la pluie !

    navardauskas-cyclisme_8e552b2fece414e8f2b7a9c76dffd1c5

    Et les sprinteurs avec ! Pourtant, le peloton avait contrôlé l'échappée matinale composée de Martin Elmiger, Cyril Gautier, Arnaud Gérard, Rein Taaramäe et Tom-Jelte Slagter. Ne leur laissant jamais une avance confortable, les équipes de sprinters préparaient le terrain pour un éventuel sprint massif. Mais un événement est venu causer de gros soucis à cette poursuite: la pluie. Celle-ci n'a pas arrêté de s'abattre sur la course, provoquant la prudence chez les coureurs. Néanmoins, le peloton reviendra sans soucis malgré un dernier baroud d'honneur de Tom-Jelte Slagter qui ne résistera pas. Dans la côte de Monbazillac, courte mais avec quelques gros pourcentages, des attaques destabilisent les sprinters dont certains qui lâchent. Un coureur en profite, Ramunas Navardauskas qui part en contre après avoir rattrapé son coéquipier. Excellent rouleur et bon sprinteur, le lituanien, troisième de la première étape, s'attaque à une fin d'étape plate et détrempée qui ne lui pose aucun problème d'autant plus que la poursuite a du mal à s'organiser. Une chute viendra définitivement la briser: Peter Sagan, Bryan Coquard, Romain Bardet, de nombreux coureurs sont à terre mais sans avoir raison de paniquer puisque cette chute se situe à moins de trois kilomètres de l'arrivée. Un en profite tout de même, Ramunas Navardauskas qui s'envole vers la victoire d'étape sans que personne ne puisse l'empêcher de lever les bras dans les rues de Bergerac. Déjà vainqueur d'une étape sur le Giro 2013, le coureur de la Garmin-Sharp sauve le Tour de son équipe portée par la malchance. 

    Classements:

    Classement général: 1. Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team); 2. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr); 3. Jean-Christophe Péraud (FRA, AG2R-la-Mondiale); 4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar); 5. Romain Bardet (FRA, AG2R-la-Mondiale).

    Maillot jaune: Vincenzo Nibali. Cette étape était sans danger pour le maillot jaune mais la chute survenue dans le final a tout de même rappelé à tout le monde que le danger peut survenir n'importe où.

    Maillot vert: Peter Sagan. Cette chute a empêché le slovaque d'aller chercher un bouquet après lequel il court depuis le départ de Leeds. Troisième de l'étape, Alexander Kristoff se rapproche de Bryan Coquard pour la place de dauphin dans ce classement par points.

    Maillot à pois rouges: Rafal Majka. Assuré de le conserver jusqu'au bout, le polonais a rempli sa part du boulot.

    Maillot blanc: Thibaut Pinot. Prudent aujourd'hui, le français devrait conserver le maillot blanc sans soucis.

    Demain:

    C'est la journée décisive demain entre Bergerac et Périgueux. Si le maillot jaune est déjà joué, la deuxième place attirera tous les regards. Péraud semble le mieux placé pour ravir la deuxième place à un Thibaut Pinot qui n'excelle pas dans cet exercice du chrono. Attention aussi à Alejandro Valverde, tout récent champion d'Espagne du contre-la-montre. Derrière, Romain Bardet a un capital temps qui devrait lui suffir pour conserver sa place dans le top 5 au détriment de Tejay Van Garderen alors que le top 10 ne devrait pas changer à moins d'une grosse défaillance de Haimar Zubeldia. Pierre Rolland, onzième, devrait garder sa place Fränk Schleck étant à presque quatre minutes du français. Cette bataille pour les places d'honneur verra une autre bataille, celle pour l'avant-dernière victoire d'étape du Tour 2014. Tony Martin part grand favori mais les spécialistes du chrono savent que devant eux se présente leur seule occasion d'arracher un bouquet. 

    <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
    La joie du team Garmin-Sharp partagée sur Twitter après un Tour de France rempli de galères.
     
    Source photos (lequipe.fr; francetvsport.fr)

    Nico


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :