• L'Etape 2014 #2

    Fin d'étape spectaculaire à Sheffield où Vincenzo Nibali a surpris son monde pour lever les bras avec quelques mètres d'avance sur le peloton de favoris. Il fait coup double en prenant le maillot jaune.

    f93b0
    Grâce à une attaque surpuissante, Vincenzo Nibali a réussi à s'imposer à Sheffield, se parant de jaune. il devance un peloton dominé par Greg Van Avermaet.
     
    Etape 2: au moment où on ne l'attendait pas
     

    9b443b51-ef20-4ebf-a2bf-7fc41179c6a1-460x276

    Transparent sur le Dauphiné, Vincenzo Nibali avait quelques doutes avant d'arriver sur ce Tour de France. Mais ceux-ci ont vite été chassés. D'abord dimanche dernier lorsqu'il est devenu champion d'Italie, puis aujourd'hui lorsqu'il a pris le maillot jaune en s'imposant presque en solitaire à Sheffield. Si nous pouvons penser que prendre le maillot jaune dès la deuxième étape est tôt, Vincenzo Nibali a montré qu'il était en forme avec une attaque à deux kilomètres de l'arrivée que personne n'a pu suivre. L'italien s'est imposé en vrai costaud alors que tous les favoris tentaient de sortir et que son coéquipier Jakob Fuglsang lui avait préparé le terrain. La déception de la journée était pour Peter Sagan, favori, seul sprinteur à être passé à travers les bosses, neuf au total et qui ont été fatales à tous les sprinteurs, Marcel Kittel, maillot jaune, en premier. Le slovaque avait champ libre après la dernière côte, la côte de Jenkin Road, 800 mètres à 10,8% de moyenne, mais il n'avait plus de coéquipiers et cela s'est fait sentir lorsqu'il fallait rattraper les nombreux attaquants dans la descente qui menait jusqu'à la ligne d'arrivée. L'attaque de Nibali fut la plus tranchante, celle que personne n'a réussi à suivre, permettant à l'italien de s'imposer et de revêtir la tunique jaune. Rui Costa et Froome ont bien tenté de revenir, en vain, le champion d'Italie était trop fort et il revient désormais parmis les grands favoris à la victoire finale.

    Les français à l'honneur

    Blel Kadri, Thomas Voeckler, Cyril Gautier, Cyril Lemoine, les français ont été à l'honneur aujourd'hui. Ce dernier, coureur de la Cofidis, a même pris le maillot à pois rouges à Jens Voigt grâce à sa belle échappée où il a fait le nécessaire pour prendre le nombre de points suffisants. Il faut dire qu'il y avait matière à prendre le maillot de meilleur grimpeur avec les neufs côtes répertoriées le long des 201 kilomètres entre York et Sheffield. Mais au pied du Holme Moss, l'échappée a été reprise, sauf Blel Kadri, élu combatif du jour grâce à son abnégation. Il a reformé un autre groupe avec d'autres coureurs dont Voeckler et Gautier ainsi que Tony Martin notamment, mais le peloton ne les a pas laissés partir, les reprenant assez rapidement pour ne pas avoir un final plus nerveux que cela. Pierre Rolland aura bien essayé de sortir avec Jean-Christophe Péraud à quinze kilomètres de la ligne, en vain, les favoris ne se sont pas laissés faire. La suite, on la connait, la force de Nibali a fait la différence.

    Classements:

    Classement général: 1. Vincenzo Nibali (ITA, Astana Pro Team); 2. Peter Sagan (SLQ, Cannondale); 3. Greg Van Avermaet (BEL, BMC); 4. Michael Albasini (SUI, Orica-GreenEdge); 5. Christopher Froome (GBR, Team Sky).

    Maillot jaune: Vincenzo Nibali. On attendait Peter Sagan, mais Nibali a déjoué tous les pronostiques grâce à une superbe attaque à deux kilomètres de la ligne. Résistant au retour du peloton, il a pu lever les bras en costaud à Sheffield. Pourra-t-il le conserver jusqu'au bout et le ramener sur les Champs-Elysées ? La question est de mise.

    Maillot vert: Peter Sagan. Il devrait à priori porter le maillot blanc demain, mais le slovaque, deuxième hier et quatrième aujourd'hui, fait encore parler sa régularité. A noter que Bryan Coquard est deuxième au classement par points.

    Maillot à pois rouges: Cyril Lemoine. Fort de sa belle échappée, le français de la Cofidis arborera la tunique à pois rouges demain et il ne risque pas d'être inquiété puisqu'aucun grimpeur n'est répertorié demain entre Cambridge et Londres.

    Maillot blanc: Peter Sagan. Deuxième du classement général, Sagan est tout naturellement le meilleur jeune provisoire. Mais, bien sûr, il ne compte pas garder ce maillot jusqu'à Paris.

    Demain:

    Etape royale demain pour la dernière étape du séjour du Tour de France en Angleterre. Elle emmènera les coureurs de Cambridge à Londres, sur le Mall, la prestigieuse avenue qui mène à Buckingham Palace. Tout sprinteur rêve de s'imposer ici, on pense à Marcel Kittel. Les britanniques n'ont pas Mark Cavendish alors qu'ils l'attendaient de pied ferme pour une victoire dans la capitale anglaise où nous pourrons apprécier tous ses monuments sur la fin d'étape. Aucun grimpeur n'est répertorié sur cette troisième étape du Tour de France 2014 et toute chance d'échappée est quasiment nulle. Mais attention, en 2012, lors des JO, alors que nous pensions tous à un sprint massif, Alexandre Vinokourov était venu boucler sa carrière en prenant l'Or olympique, surprenant tout le peloton. Le sprint intermédiaire est placé peu avant l'entrée dans Londres, à Epping Forest. Est-ce que Marcel Kittel réalisera un nouveau coup de force  ou est-ce qu'un français pourra lever les bras ? Toutes ces réponses seront données demain.

    Nico


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :