• L'Etape 2014 #8

    Les Vosges ont démarré tambour battant avec la première victoire française signée Blel Kadri! Les français ont d'ailleurs fait une étape formidable entre Tomblaine et Gérardmer, cette dernière a été très rythmée et n'a pas manqué de nous donner des émotions. Résumé.

    cn
     
    Cette première étape bosselée a aussi été le témoin de la première véritable explication entre Contador et Nibali. Alors qui est en sorti vainqueur? Décryptage.
     
    Kadri, hip hip hip houra!
     
    kadri
    On l'avait dit, cette neuvième étape allait s'animer dans les derniers kilomètres. Un baroudeur aurait pu l'emporter mais finalement le peloton a trop laissé l'échappée partir et il n'a pu la rattraper. Pourtant il a eu du mal à la laisser partir cette échappée. Il faut attendre la première heure de course pour être certain que Kadri, Chavanel, Yates, Petit et Terpstra sont bien partis. Dès lors le petit groupe prend de l'avance, plus de 10 minutes. Une grande partie de l'étape est totalement plate et n'est faite que pour constater l'avancée des hommes de tête. Peu avant la première difficulté du jour le peloton réalise que son retard est trop grand et se met à rouler, de plus les échappés ont du mal à s'entendre. Dès les premiers mètres du Col de la Croix des Moinats Sylvain Chavanel passe à l'attaque et seul Kadri parvient à le suivre. Petit, Terpstra et Yates sont lâchés. Finalement Kadri place une accélération qui laisse Chavanel. Le coureur de chez AG2R la Mondiale (voir photo) passe en tête au sommet de la première difficulté et est déjà certain d'être maillot à pois ce soir. Il conforte même son avance en passant en première place au col des Grosses Pierres. Dans le peloton Contador fait rouler ses équipiers et cela a des conséquences, Kwiaktowski, Gallopin, Fuglsang, Van den Breock et Pierre Rolland sont lâchés. Le dernier col de 1,8km à plus de 10% de moyenne est une pure partie de plaisir (hic!) pour Kadri qui savoure sa victoire et lève les bras à l'arrivée, pluvieuse, sur Gérardmer. Derrière l'écrémage est très fort et Contador prend les choses en mains. Il accélère mais Nibali ne lâche pas sa roue. Sur les 100 derniers mètres l'espagnol réussit quand même à prendre 3 petites secondes sur son adversaire italien. Nibali, le maillot jaune, avouera avoir tout donné alors que Contador semblait plus facile. 3 secondes c'est rien, mais symboliquement Alberto Contador paraît plus fort en montagne. Porte, le nouveau leader de la Sky après l'abandon de Chris Froome, termine 4e et se place pour un éventuel podium à Paris. Les français font décidément une très belle étape, Pinot est 5e, Péraud 6e, Bardet 9e, Chavanel 10e. Talansky a chuté dans la descente du col des grosses pierres et se retrouve éjecté du top 10. Notons aussi que Valverde, Rui Costa, Van Garderen et Mollema terminent quelques secondes derrière les deux gros favoris du Tour et sont bel et bien présent parmi les plus forts. Rolland limite les dégâts en 20e position, Cette étape aura donc amené la première victoire française sur le Tour 2014, celle d'un garçon au grand coeur. Kadri vainqueur d'étape, maillot à pois et super combatif du jour, AG2R a tiré le meilleur de la bonne échappée. Derrière Contador a montré qu'il était sûrement plus fort que Nibali dans les cols et a affiché ses ambitions. Les Vosges démarrent bien et ce n'est pas fini, encore 2 jours de folie.
     
     
    Classements : 
     
    Classement général : 1. Nibali (ITA, Astana Pro Team) ; 2. Fuglsang (NOR, Astana Pro Tea) à 1'44" ; 3. Porte (AUS, Sky) à 1'58'' ; 4. Kwiatkowski (POL, Omega Pharma Quick Step) à 2'26'' ; 5. Valverde (ESP, Movistar) à 2'27'' ; 6. Contador (ESP, Saxo) à 2'34'' ; 7. Bardet (FRA, AG2R) à 2'39'' ...
     
    Maillot jaune : Nibali n'a lâché que quelques secondes (3) à son principal concurrent Alberto Contador, Porte prend la 3e place, Bardet premier français est 7e, Van den Broeck, Talansky et Kwiatkowski perdent du temps même si ce dernier reste 4e au général.
     
    Maillot blanc : Sagan, le sprinteur, perd logiquement son maillot de meilleur jaune que Michal Kwiaktoswki récupère malgré sa défaillance du jour. Romain Bardet qui a fait forte impression aujourd'hui n'est à 13 secondes derrière. Pinot est 3e à 1'06''.
     
    Maillot vert : 3e du sprint du peloton Sagan reste large leader de ce classement (267 pts) devant Bryan Coquard qui a remporté ce même sprint (156 pts). 
     
    Maillot blanc à pois rouges : En passant en tête des trois difficultés du jour, Blel Kadri a rajouté 12 points aux 5 qu'il possédait déjà et devient le meilleur grimpeur du tour. Demain sa tunique sera menacée aux vues des nombreux cols à franchir.
     
     
    Demain : 
     
    Les Vosges continuent entre Gérardmer et Mulhouse avec 6 cols (2 de 3eme cat, 3 de 2nd cat et 1 de premier cat). Les favoris devraient être plus calmes car le dernier sommet se trouve à 34,5km de l'arrivée. Un baroudeur ou une nouvelle échappée victorieuse?
     
    Anto.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :