• L'Etape

    Tony Martin a remporté le premier contre-la-montre individuel du Tour de France 2013 en devançant... Chris Froome. Le maillot jaune a encore accentué son avance en tête du classement général. La victoire finale n'est plus très loin.

    imagesCAFSJXHSimagesCADGOY7N

     

     

     

     

     

     

     

    Tony Martin et Chris Froome, les deux grands vainqueurs du jour: l'un remporte l'étape, l'autre se rapproche de la victoire finale.

     

    L'imbattable Tony Martin

    Les 182 coureurs du peloton restants sont arrivés dans un cadre majestueux: le Mont-Saint-Michel. Les organisateurs avaient bien réfléchi à l'arrivée, et les cyclistes, en passant sous la flamme rouge, était face au Mont, avant une boucle qui les faisait arriver dos au monument et face à la caméra, telle une photo de carte postale.

    imagesCANOGI4MEn tous cas, le chiffre du jour est bien 36. Tony Martin est parti à 12h36 et a réalisé un temps de 36'29, soit le seul coureur à avoir réalisé un temps en-dessous des trente-sept minutes avec Chris Froome. Le maillot jaune, aujourd'hui, a roulé, voire volé, sur ses concurrents en mettant plus de deux minutes à ses principaux rivaux comme Alejandro Valverde ou Alberto Contador. La victoire finale n'est plus loin, et les concurrents du britannique devront se concerter s'ils veulent le battre.

    Côté favoris justement, on a eu notre lot de déception. Cadel Evans ne s'est classé que 21ème, lui, un spécialiste de l'effort solitaire, à 2'30 de Tony Martin. Alberto Contador et Roman Kreuziger, les deux leaders de la Saxo-Tinkoff, ont légèrement déçu. Ils ont terminé respectivement quinzième et seizième. Joaquim Rodriguez a "limité" la casse en terminant 56ème. "Limiter", parce que d'autres n'ont pas eu cette chance. La plus grosse déception du jour restera Andy Schleck. Le luxembourgeois s'est classé à la 123ème place, à 4'44 de Tony Martin. Nous savions que le contre-la-montre individuel n'était pas son point fort, mais pas à ce point-là, non. Autre déception, Nairo Quintana qui a franchi la ligne d'arrivée à la 54ème place, perdant le maillot blanc au profit de Michal Kwiatkowski, auteur d'un excellent chrono en se classant cinquième de l'étape. Le colombien reste néanmoins proche du polonais au classement du meilleur jeune. Sinon, nous avons eu droit à des temps honorables. Thomas de Gendt, après un début de Grande Boucle très compliquée, a fait sa place sur le podium. Svein Tuft a obtenu une belle sixième place, tandis que Richie Porte faisait oublier sa journée noire de dimanche en se classant quatrième. Tom Dumoulin représente une équipe Argos bien fantômatique dans les chronos en accrochant la neuvième place et Castroviejo complète le top 10, suivi par Bauke Mollema, qui se pose comme un sérieux candidat au podium.

    Les français, eux, n'ont pas démérité. Deux sont présents dans le top 10: Sylvain Chavanel, d'OPQS, et Jérémy Roy, de la FDJ.fr, respectivement septième et huitième. Jean-Christophe Péraud, qui avait pour objectif d'être dans le top 10 du classement général ce soir, a réussi, de justesse, grâce à son excellent temps (19ème à 2'22). Ce sont les trois seuls français dans le top 20 de l'étape. On peut noter les contre-performances de Romain Bardet et Pierre Rolland qui, il faut le rappeler, ne sont pas des spécialistes de l'effort solitaire.

    Cavendish autour du scandale du jour

    Ce contre-la-montre de trente-trois kilomètres entre Avranches et le Mont-Saint-Michel fut aussi marqué par un fait pour le moins scandaleux. On se souvient, hier, du geste d'énervement de Mark Cavendish qui avait asséné un coup de coude à Tom Veelers, le poisson-pilote de Marcel Kittel. Le néerlandais avait lourdement chuté sur les pavés de Saint-Malo. Aujourd'hui, cette affaire n'était pas tout à fait terminée, au contredire du britannique et de la team Argos-Shimano, puisque les spectateurs ont sifflé le sprinteur d'OPQS. Un spectateur a même aspergé Cavendish d'urine. Un geste intolérable qui n'aurait pas dû avoir lieu. Le Tour de France est l'un des évènements sportifs les plus suivis au monde, et la France se doit de montrer une attitude exemplaire. Sinon, les organisateurs devraient être ammenés à ne plus faire passer la Petite Reine dans cette région, ce qui serait dommage à la vue des bijoux architecturaux que l'on a pu observer.

    Classements:

    Classements général: 1. Christopher Froome (GBR, Sky); 2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar); 3. Bauke Mollema (HOL, Belkin); 4. Alberto Contador (ESP, Saxo-Tinkoff); 5. Roman Kreuziger (RTC, Saxo-Tinkoff).

    Maillot jaune: Chris Froome a encore assommer la concurrence sur ce contre-la-montre. Le britannique a tout de même relégué Alejandro Valverde, son dauphin, à 3'25 au général. La victoire finale est déjà à portée de bras.

    Maillot vert: il n'était pas mis en jeu aujourd'hui et Peter Sagan l'a conservé. A noter le temps très honorable du slovaque, 17ème à 2'18 de Tony Martin. Il aura tout de même un peu plus de travail demain.

    Maillot à pois rouges: comme le classement par points, aucun grimpeur n'était répertorié et Pierre Rolland le garde sans problème.

    Maillot blanc: Nairo Quintana perd le maillot blanc et c'est Michal Kwiatkowski qui le récupère, car il l'avait déjà eu lors de la majorité de la première semaine. Le colombien est à trente-quatre secondes du polonais. Le français d'AG2R Romain Bardet pointe à la troisième place à un peu plus de six minutes. Tout reste encore possible au classement du meilleur jeune.

    Demain:

    Les rouleurs donnent le témoin aux sprinteurs demain. Entre Fougères et Tours, le peloton ne rencontrera aucune difficulté, de quoi défavoriser l'échappée. Les meilleurs sprinteurs ne voudront pas laisser filer entre leurs doigts Peter Sagan. L'étape de demain est peut-être la bonne pour revenir dans les talons du slovaque. A demain.

    Nico


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :