• L'Etape du Tour 2015 #10

    La première étape de haute montagne du Tour de France 2015 est revenue haut la main à Christopher Froome qui a écrasé la concurrence avec l'aide également du Team Sky, intenable aujourd'hui.

    20150714224_20140114TDF0018-b
    La joie méritée d'un Christopher Froome impressionnant aujourd'hui, intouchable à l'instar de son équipe.

    Froome et la Sky intouchables

    20150714302_20150714TDF0013-b

    Il n'y a pas eu photo. Christopher Froome était le plus fort, peut-être est-il même le meilleur grimpeur de tous les temps. Les écarts à l'arrivée sont monstrueux et, pour une première étape de montagne, laissent de marbre les concurrents du plus que jamais maillot jaune du Tour. Il faut dire aussi qu'il a bien été aidé par son équipe, la Sky. L'échappée n'a pas eu d'espoir face à la volonté de la formation britannique. Pierrick Frédrigo et Kenneth Vanbilsen sont arrivés au pied de l'ascension finale avec seulement 2'30'' d'avance. Sous l'impulsion des Movistar qui voulaient placer Quintana dans les meilleures conditions, la sélection s'est faite par l'arrière. Puis, Geraint Thomas et Richie Porte ont pris le relais après que Gesink a été repris suite à son attaque à 11 kilomètres du but. Un par un, les coureurs ont lâché prise. Nibali et Rodriguez se sont montrés trop justes, l'italien confirmant sa mauvaise forme vue à Mûr-de-Bretagne. Dans la roue de Tanel Kangert, le requin de Messine a terminé à une décevante 21ème place à 4'25'' de Froome. Contador n'a pas tenu, sans doute encore fatigué par son fantastique Giro. L'espagnol prend la onzième place à 2'51'' du maillot jaune, juste derrière Tejay Van Garderen qui a lâché un peu après. L'américain, qui possédait douze secondes de retard ce matin sur le britannique, a perdu 2'30''. Et personne n'a réussi à suivre la machine "Froomey". Quintana fut le dernier à craquer à un peu plus de six kilomètres de l'arrivée lorsque le leader du Team Sky a décidé de partir seul, une accélération fatale au colombien. En solitaire, Froome remporte la première étape de montagne du Tour de France 2015 avec 59 secondes d'avance sur...Richie Porte, son lieutenant, qui a déposé Quintana dans les derniers hectomètres. Malgré tout, nous avons quelques belles surprises à l'image d'un Robert Gesink revenu à son meilleur niveau, le néerlandais a pris la quatrième place de l'étape. Pierre Rolland peut regretter le temps perdu en première semaine, le leader d'Europcar est le premier français du jour, huitième, devant une grande surprise, Tony Gallopin qui a progressé comme jamais en montagne. Neuvième de l'étape, il reste dans le top 10 du général, à la septième place. Le général justement, Froome est maillot jaune sans contestation possible et possède déjà 2'52'' d'avance sur Van Garderen, deuxième, et 3'09'' sur Quintana, troisième. Alejandro Valverde suit derrière tout comme Geraint Thomas, sixième de l'étape, qui a permis au Team Sky de placer trois coureurs dans les six premiers ! Alberto Contador est sixième devant Tony Gallopin qui l'a devancé au classement de l'étape. Quatrième du jour, Robert Gesink grimpe au huitième rang du général devant Warren Barguil qui, malgré sa chute aujourd'hui, a pris la quinzième place de l'étape. Celui qui complète le top 10 est le tenant du titre, Vincenzo Nibali. Pour les autres français, Pierre Rolland, Romain Bardet et Thibaut Pinot, il faut aller loin, au-delà de la vingtième place tandis que Jean-Christophe Péraud est 14ème. Pour une première étape de haute montagne, le classement général a sérieusement bougé.

    Classements:

    Classement général: 1. Christopher Froome (GBR, Team Sky); 2. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team); 3. Nairo Quintana (COL, Movistar); 4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar); 5. Geraint Thomas (GBR, Team Sky).

    Maillot jaune: Christopher Froome.

    Maillot vert: André Greipel.

    Maillot à pois rouges: Christopher Froome.

    Maillot blanc: Nairo Quintana.

    Quid de demain ?

    Grosse étape prévue demain, la deuxième du tryptique pyrénéen. Entre Pau et Cauterets, 167 kilomètres à parcourir et six difficultés dont deux majeures: le col d'Aspin en première catégorie et le col du Tourmalet en hors-catégorie. Après ce mythe de la Petite Reine, le peloton s'engagera dans une descente qui le mènera au pied de la côte de Cauterets par laquelle il rejoindra l'arrivée située dans la station de Cauterets. La stratégie sera différente pour tout le monde car nous ne serons pas dans un profil de course de côte. Pour tout le monde, sauf Christopher Froome, il y a une revanche à prendre.

    Source photos (letour.fr)

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :