• L'Etape du Tour 2015 #4

    Tony Martin a fait coup double aujourd’hui en remportant l’étape des pavés et en prenant le maillot jaune à Chris Froome. Les favoris se sont neutralisés tandis que Pinot a peut-être dit adieu au podium.

    CLA_IMG
    Tony Martin la tient enfin sa victoire sur le Tour de France 2015...et il tient aussi son premier maillot jaune sur la route du Tour.

    Martin, enfin

    20150707182__D4D5682-b

    C’est la première fois de sa carrière que l’allemand va porter le maillot jaune sur une étape du Tour de France. Il l’attendait de pied ferme et, depuis samedi, tournait autour. Cité parmi les favoris du contre-la-montre inaugural d’Utrecht, il avait échoué à la deuxième place, à cinq secondes de Rohan Dennis, le lendemain, son équipe, Etixx-Quick Step, s’emmêlait les pinceaux. Et hier, le rouleur de trente ans loupait le maillot jaune pour une seconde face à Chris Froome. Aujourd’hui, le « Panzerwagen » a enfin obtenu le Graal alors qu’il n’est pas un spécialiste des pavés comme Lars Boom, vainqueur l’an passé à Arenberg. Tony Martin, alors que nous nous dirigions vers un sprint, a surpris le groupe maillot jaune en attaquant à quatre kilomètres de l’arrivée située à Cambrai. Avec ses capacités en chrono, il a réussi, seul, à tenir à distance le mini-peloton qui voulait revenir sur lui pour disputer le sprint. Sprint il n’y a jamais eu, Martin était trop proche du jaune pour le lâcher. Il s’impose avec trois secondes d’avance sur le groupe maillot jaune dominé par Degenkolb et Sagan. Nacer Bouhanni est le premier français de l’étape, sixième, deux places devant Tony Gallopin, huitième. Et sur le podium, c’est un allemand qui s’est paré de jaune, Tony Martin.

    Les favoris se neutralisent…sauf Pinot, très loin

    20150707416_DSC_5548-b

    Vincenzo Nibali n’a pas réussi à rééditer sa performance de l’an passé. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Mais, cette fois-ci, il n’avait pas avec lui l’effet de surprise. Il a surtout buté sur une concurrence féroce dont le maillot jaune Christopher Froome qui s’est accroché avec l’aide de ses coéquipiers et qui a même tenté, au sortir du dernier secteur, d’attaquer. S’il a perdu sa tunique jaune, ce qui a ses avantages aussi, il a confirmé le niveau de forme affiché dans le mur de Huy. Sinon, Contador et Quintana ont été discrets mais ils ont résisté jusqu’au bout comme Jean-Christophe Péraud et Romain Bardet qui n’ont pas pu profiter du spécialiste des pavés Johan Vansummeren, encore touché par la chute d’hier. Joaquim Rodriguez a même réussi à arriver dans le groupe des favoris, comme Rigoberto Uran. La mention spéciale de la journée est pour Warren Barguil qui a surpris son monde en étant actif à l’avant. Il a beaucoup travaillé, n’a pas perdu de temps mais John Degenkolb n’a été battu que par Tony Martin. La déception du jour est pour Thibaut Pinot qui a sans doute dit adieu au podium du Tour 2015. Son début de course est un cauchemar à l’exception du contre-la-montre inaugural qui affichait beaucoup de promesses. Mais le français, leader de la FDJ.fr, troisième l’an passé de la Grande Boucle, a perdu du temps dans la bordure de dimanche, dans le final de la troisième étape, notamment dans le mur de Huy. La FDJ.fr, encore bouleversée par la chute et l’abandon de William Bonnet la veille, a vécu une journée difficile aujourd’hui, essayant de ramener Pinot, victime de deux ennuis mécaniques coup sur coup, dans le groupe de tête. Au final, 3’23 de perdu sur les favoris, soit une trentième place au général à 6’30’’ de Tony Martin. Pour le général, cela semble terminé, ce sont les victoires d’étape qui vont compter. Les autres perdants du jour sont les frères Yates qui ont perdu plus de cinq minutes aujourd’hui. La Orica-GreenEdge, décimée par la chute d’hier, a perdu deux coureurs, Simon Gerrans et Daryl Impey. Les performances du jour n’arrangent donc pas les choses, deux cyclistes de l’équipe australienne ont pris les avant-avant-dernière et avant-dernière places de l’étape. Une cassure a coûté chère à Dan Martin, 105ème à 5’37’’ de Martin. Rui Costa n’a perdu que 48 secondes mais c’est toujours ça de lâché.

    Classements :

    Classement général : 1. Tony Martin (ALL, Etixx-Quick Step); 2. Christopher Froome (GBR, Team Sky); 3. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team); 4. Tony Gallopin (FRA, Lotto-Soudal); 5. Peter Sagan (SVQ, Tinkoff-Saxo).

    Maillot jaune: Tony Martin.

    Maillot vert: André Greipel.

    Maillot à pois rouges: Joaquim Rodriguez.

    Maillot blanc: Peter Sagan.

    Quid de demain ?

    Retour au calme demain sur la cinquième étape du Tour de France 2015, la première entièrement en France. Au programme, 189 kilomètres entre Arras et Amiens et un profil qui ne présente aucun GPM malgré quelques petits casse-pattes. C’est bien un sprint massif qui devrait avoir lieu, surtout que les sprinters n’ont pas beaucoup d’occasions pour s’exprimer sur cette 102ème Grande Boucle.

    Source photos (letour.fr)

                                           Nico 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :