• La France prépare l'Italie, c'est parti à Sochi !

    Comme je vous le disais dans le programme de février, je souhaite vous parler de tous les sports. J'ai donc décidé de regrouper toutes les disciplines pas encore répertoriées sur le blog dans la sous-rubrique "Autres sports". Et ça commence aujourd'hui.

     

    Sochi 2014
    La cérémonie d'ouverture s'est achévée par un superbe feu d'artifice. Sochi, c'est parti !

    Irinia Rodnina et Vladislav Tretyak lancent les J.O

    imagesCA0ZAGENVladimir Poutine, même sans les chefs d'états les plus reconnus, a lancé les J.O d'hiver de Sochi au terme d'un spectacle exceptionnel qui a retracé les grandes heures de l'histoire russe. Le show de trois heures, qui a commencé exactement à 20h14 en lien avec 2014, nous a fait oublié quelques temps le coût (de 36 à 50 milliards d'euros, les plus chers de l'histoire) et la manière dont ont été préparées ces 22ème olympiades hivernales. Cette spectaculaire cérémonie n'a rien oublié: Tchaïkovski, Bolchoï, les heures communistes et staliniennes et la russie moderne d'aujourd'hui, tout a été passé au crible dans le grand et magnifique stade olympique de Fitch. Les délégations ont alors défilé une par une avec une délégation russe bien sûr ovationnée. Les français étaient emenés par le champion olympique en titre du combiné nordique, Jason Lamy-Chapuis. Martin Fourcade, qui concoure dans six catégories dont une demain, a préféré se reposer et ne pas descendre sur Sochi. Mais nous retenons aussi le petit incident technique survenu au début de la cérémonie. Cinq fleurs devaient se transformer en anneaux olympiques mais une n'a pas fonctionné comme prévu. Qu'importe, le reste imagesCAKTKRP4du spectacle fut à la hauteur des attentes. Le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, a oralement lancé les 22èmes Jeux Olympiques d'hiver avant que l'ancienne patineuse, la plus titrée de l'histoire, Irina Rodnina, et l'ancien hockeyeur Vladislav Tretyak ne s'en occupent avec la flamme olympique, relayée dans le stade par Maria Sharapova, Elena Isinbaeva, Alexandre Karelin, Alina Kabaeva et le couple qui a allumé la vasque. Restent maintenant deux semaines de compétition avec le but de battre le score de Vancouver 2010 qui était de onze médailles. Dès demain, très tôt, les compétitions commencent.

    Deuxième match pour les bleus

    imagesCA1SC5JGAprès leur étriquée mais importante victoire contre l'Angleterre (26-24) la semaine dernière grâce à un essai dans les dernières minutes de Gaël Fickou, les bleus affrontent l'Italie dimanche, l'équipe réputée comme la plus faible des six nations. Mais l'an passé, à Rome, les italiens s'étaient imposés 23-18, surprenant des français derniers du Tournoi 2013. Cette année, ils veulent progresser à un an et demi du Mondial. Cela passe par une victoire pleine de sûreté au Stade de France dimanche après-midi. Pas trop de surprise dans le quinze qui va commencer si ce n'est la première sélection de l'arrière-ailier Hugo Bonneval. Jules Plisson, lui, est présent pour la deuxième fois d'affilée.

    Dans les deux autres rencontres, les deux autres vainqueurs s'affrontent, l'Irlande et le Pays-de-Galles, tandis que l'Ecosse reçoit une Angleterre revancharde après sa défaite en France. Ces deux rencontres seront à suivre demain après-midi.

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :