• La moisson française

    Avec cinq médailles en deux jours, les français ont réalisé de belles performances, égalisant le record de médailles de Turin et Vancouver. Pierre Vaultier, Martin Fourcade, Kevin Rolland et les géantistes Steve Missillier et Alexis Pinturault sont ces cinq médaillés.

    Géant hommes
    L'américain Ted Ligety remporte haut la main ce slalom géant. Mais derrière, Steve Missillier et Alexis Pinturault permettent à la France de glaner ces premières médailles en ski alpin.

    Pierre Vaultier a oublié sa blessure

    images[3]Après sa rupture des ligaments croisés antérieurs du genou droit le 21 décembre dernier, le français Pierre Vaultier voyait les Jeux de Sochi s'éloigner. Mais il a fait preuve de courage pour refuser l'opération avant les J.O pour pouvoir participer à l'épreuve de snowboard cross. Durant les séries, il n'a pas faibli, dominant de la tête et des épaules ses concurrents et c'est avec satisfaction qu'il arrive en finale accompagné de Paul-Henri de Le Rue, lui aussi victime d'un grave accident, il y a un mois, où il était même tombé dans le coma. Longtemps troisième, il fléchit pourtant dans l'avant-dernier virage où l'américain Alex Deibold en profite pour lui passer devant et lui chiper la médaille de bronze. Il y en a un qui ne faiblit pas, c'est Pierre Vaultier qui nous offre un très beau duel avec le russe Olyunin mais sur le dernier saut, c'est le français qui est devant et qui prend une médaille d'or inespérée mais méritée.

    Pour un souffle

    imagesCAZFQF6RC'est terrible pour lui, mais cette médaille d'argent a une saveur amere pour celui qui visait un triplé historique en biathlon, un triplé qu'a réalisé Darya Domracheva, et ce sera peut-être pour samedi mais en relais. Pourtant, Martin Fourcade a réalisé une course parfaite mais, parti avec trente autres concurrents, il n'a pas réussi à se défaire d'Emil Svendsen, avec qui il était suite au quatrième tir. Le tchèque Moravec les accompagnait mais il a été distancé par la suite et s'est contenté du bronze. Auteur d'une remontée extraordinaire puisqu'il est sorti seizième du premier tir, il s'est laissé surprendre par Svendsen qui l'a attaqué dans le dernier virage. Alors que l'on pense que le norvégien va largement dominer le sprint, Martin Fourcade s'accroche et revient. Le français donne tout et jette son ski pour essayer d'arracher l'Or olympique. Mais à la photo finish, on se rend compte qu'il manque cinq centimètres à Martin pour décrocher le Graal. Il doit se contenter d'un argent plus "gris" que "doré". Néanmoins, s'il n'égale pas le record de Jean-Claude Killy, qui lui a remis cette médaille, il devient l'athlète français le plus médaillé des Jeux d'hiver (trois médailles à Sochi, une à Vancouver).

    Kevin Rolland se contente du bronze

    imagesCATAJ0XIAlors qu'il visait l'Or olympique, le français Kevin Rolland a pris le bronze en ski half-pipe, nouvelle discipline aux J.O. Même s'il s'est dit déçu, on pouvait lire un sourire radieux lors de la remise des médailles. Parmis les douze finalistes, on dénombrait trois français mais deux se sont malheureusement loupés terminant loin, à la dixième et onzième place. L'américain David Wise, lui, a tenu son rang en prenant la médaille d'or. Le canadien Justin Dorey, premier suite aux qualifications, a raté sa finale, chutant par deux fois. Deuxième grâce à un premier run à 88,60 points, le français a eu peur après le deuxième run excellent d'un autre canadien, Mike Riddle. Troisième, il devient le premier médaillé de bronze de l'histoire des J.O d'hiver dans cette discipline. On regrettera juste les conditions dantesques.

    Le ski alpin français les tient enfin

    imagesCABPX4VRIl ne restait que qeulques occasions pour remporter au moins une médaille en ski alpin. Il n'y en a pas eu qu'une, mais deux. Derrière Ted Ligety, intouchable après une première manche quasi parfaite, Steve Missillier a longtemps cru à la médaille d'or voyant tous les favoris se casser les dents: Hirsher, Bank, Mayer, Simoncelli. Alexis Pinturault, lui aussi, n'a pas réussi à déloger son compatriote de la première marche du podium. Mais il s'en est parfaitement sorti en prenant la deuxième place à seize centièmes. Bank, cinquième au final, a confirmé les deux médailles françaises tandis que Ligety, avec 1,50 seconde d'avance sur Missillier, a contrôlé la deuxième manche pour s'emparer de l'or, la première médaille d'or américaine en slalom géant de toute l'histoire des Jeux d'hiver. Deux et trois, il manque juste Thomas Fanara, quatrième ex-aequo avec Mathias Mayer après la première manche, coupable d'une petite erreur dans le mur qui lui aura coûté le podium. Samedi, les français arriveront en position de force pour le slalom avec aussi Jean-Baptiste Grange. Ce sont les quatrième et cinquième médailles françaises en deux jours. Et nous espérons que cela ne va pas s'arrêter pour battre enfin le record de onze médailles.

    Nico


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :