• Le Paraguay et l'Argentine y sont presque.

    Dans la deuxième journée du groupe B, deux rencontres décisives ont eu lieu. Tout d'abord le Paraguay avait quasiment la qualification aux bouts des pieds face à la Jamaïque tandis qu'Argentine et Uruguay s'affrontaient. Résumé.

    kun1
     
    Kun Aguero héros de cette nuit à la Serena.
     
    L'Abiceleste se relance.
     
    Après avoir vécu un terrible échec lors du premier match de la compétition en se faisant remonter 2 buts par le Paraguay, les argentins n'avaient déjà plus le choix : il fallait battre l'Uruguay. Cette dernière n'avait pas franchement rassuré face à la Jamaïque et ce même avec le victoire (1-0). C'était donc un match charnière et décisif auquel nous allions assister. Mais le duel va tourner court car l'Uruguay refuse totalement le jeu d'entrée de partie. Acculés en défense, coupables de petites fautes "casses-rythme" les coéquipiers de José Maria Gimenez sont totalement dominés. Mais en face l'Argentine ne parvient pas à trouver de faille, ni à se montrer organisée. C'est donc sur quelques fulgurances de Pastore ou sur des passes extraordinaires de Lionel Messi que l'Albiceleste se crée quelques situations. Il faudra attendre le début de seconde période pour voir le match s'emballer toujours sous l'impulsion d'un Javier Pastore très disponible. Le milieu de terrain parisien décale Zabaleta qui décoche un centre à mi hauteur... que reprend Aguero de manière assez peu académique mais qui permet à l'Argentine d'ouvrir logiquement le score ! Cette superbe tête plongeante vient enlever la frustration du clan argentin et provoque une réaction uruguayenne. Ces derniers se procurent beaucoup d'occasions en fin de match mais font face à un super Romero notamment sur les frappes d'Abel Hernandez et de Peirera. La plus grosse possibilité de la Céleste restera l'énorme raté de Diego Rolan qui, seul aux 6 mètres, tire au dessus. Finalement l'Argentine s'impose 1-0 et se replace dans le groupe B, tandis que l'Uruguay-Paraguay de la prochaine journée s'annonce bouillant.
     
    Le Paraguay gagne (enfin) !
     
    Le Paraguay n'avait jamais gagné avec son sélectionneur actuel, Ramon Diaz. Face à la Jamaïque les paraguayens avaient donc une occasion en or de s'offrir ce premier succès et de confirmer la très bonne seconde mi-temps face à l'Argentine. Le début de match est complètement en leur faveur, les frappes de Bobadilla et de Santa Cruz trouvant presque toujours le cadre. Les intentions sont clairement du côté de l'Albirroja mais l'ouverture du score n'arrive pas. C'est finalement peu avant la mi-temps que Benitez marque d'une manière assez peu banale puisque sur un long dégagement paraguayen le gardien de la Jamaïque s'avance pour repousser de la tête mais le ballon retombe sur le genou de Benitez qui marque involontairement pour sa plus grande joie. Malgré une fin de partie un peu terne marquée par un manque de réalisme du Paraguay et par une grosse pression des Reggaes Boys en fin de match, le score ne bougera plus et le Paraguay réussit donc enfin à gagner en Copa America. Reste désormais à confirmer face à l'Uruguay. La Jamaïque, elle, n'a de nouveau pas démérité mais se retrouve de nouveau battue. Elle jouera son dernier match face à l'Argentine pour tenter d'accrocher au moins 1 point.
     
    Antoine

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :