• Les filles rassurent

    Pour leur dernier match de poules les filles n'avaient pas le choix, il fallait battre le Mexique pour se qualifier mais aussi pour se rassurer après la défaite face à la Colombie. Mission accomplie.

    1616986-34337374-1600-900
     
    Les Bleues ont survolé cette troisième rencontre.
     
    Direct dans le vif du sujet.
     
    On le savait les filles de Philippe Bergeroo n'avaient pas le choix, il fallait gagner, et elles avaient donc beaucoup de pression. D'après les nombreuses déclaration du groupe France les joueuses avaient transformé cette pression et la déception du match face à la Colombie en une énorme motivation. Le moins que l'on puisse dire c'est que si on avait des doutes sur la chose, cela n'a pas pu durer plus d'une minute. En effet le gros pressing des françaises gêne les mexicaines qui perdent la balle 2 passes après le coup d'envoi. Le ballon navigue ensuite sur la droite, Elodie Thomis efface son vis-à-vis avant de centrer dans la surface où la gardienne et la défenseuse méxicaine s'emmêlent, il n'en fallait pas moins à Marie Laure Delie qui ouvre le score (1-0, 1'). Pour ses 34 premières secondes la buteuse du PSG a déjà marqué les esprits. Lancées, libérées les Bleues continuent leur pression et double la mise sur un corner où Ruiz marque contre son camp devant Wendy Renard (2-0, 9'). Quelques minutes plus tard la donne n'a pas changée et Eugénie Le Sommer s'offre son second but dans la compétition à la suite d'une magnifique action au bout de laquelle Elodie Thomis parvient à remiser vers le centre où Le Sommer coupe parfaitement la trajectoire de la balle (3-0, 14'). Ultra-dominatrices les françaises marqueront même un quatrième but avant la pause par l'intermédiaire de Le Sommer encore une fois. A vrai dire ce but est très confus puisqu'à la suite d'un long coup franc où la défense adverse se rate, Delie tire dans le but vide mais touche très légèrement Le Sommer. Cette dernière ne dévie pas la trajectoire de manière évidente mais la FIFA lui accorde le but. Peu importe nos Bleues ont plus que répondu présente, la concurrence est dépassée. La seconde période sera moins folle, le jeu étant parfaitement contrôlé par les françaises. Après quelques coups de chaleur la défense mexicaine va une nouvelle fois mais cette fois-ci il n'y avait pas grand chose à faire. Auteur d'une superbe rencontre, Amandine Henry n'est pas attaqué aux 25 mètres, s'avance le ballon de la semelle et envoie une frappe limpide en pleine lucarne. Cette réalisation magnifique est la dernière de la rencontre et symbolise la performance des Bleues. Appliquées, concentrées, réjouissantes et retrouvée, les filles s'envolent pour les huitièmes.
     
    En huitième de finale elles affronteront la Corée du Sud le dimanche 21 Juin à 22 heures sur W9. Allez les filles faites nous rêver !
     
    Antoine.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :