• Lyon en sera.

    Les seizièmes de finale retour de l'Europa Ligue se déroulaient ce jeudi soir, et l'Olympique Lyonnais avaient une chance de qualification. Retour sur cette soirée.

     

    C3
     
    Lyon au bout de la douleur.
     
    lacazette
     
    Alexandre Lacazette a, comme souvent, offert la victoire à son équipe.
     
    Le score nul et vierge du match aller en Ukraine mettait l'OL en bonne position mais la proximité avec le choc contre Lille et le match important contre Montpellier laissait encore s'échapper quelques doutes pour ce match retour. Les hommes de Rémi Garde étaient prévenus : Odessa n'avait rien à perdre. Comme souvent dans cette Europa Ligue, la rencontre peine à se décanter et le spectacle en est pénalisé. De plus, l'attitude très rugueuse des joueurs ukrainiens ne favorise pas le développement du jeu lyonnais. Les coups de pied arrêtés ne sont pas des occasions de buts et les fautes (souvent non-sifflées) empêchent les milieux de trouver les attaquants, bref c'est une première période musclée et légérement soporifique à laquelle assistent les 20 000 personnes venues remplir les gradins de Gerland. La seconde repart sur le même rythme mais Odessa se montre dangereux en touchant le poteau sur une tête que Lopes n'avait pas anticipée. Ce dernier se montre décisif quelques instants après l'expulsion de Zubeyko lorsqu'Anderson Santana décide de frapper de toute ses forces vers sa lucarne. Déjà important à Lille, l'international portugais sauve ici l'OL. Finalement le seul but de ce match aller - retour arrive à la 80ème minute sur un exploit personnel de Lacazette qui, bien servi par Grenier dans la surface, crochette, revient en arrière, élimine et décoche une frappe puissante à l'entrée de 16,50m qui vient se loger sous la barre de Past. 1-0, Jean Michel Aulas souffle en tribune, son club verra bien les huitièmes de finale de l'Europa Ligue non sans avoir peiné face à une équipe ukrainienne accrocheuse, joueuse et aussi très (voir trop) physique. La suite de la compétition se jouera contre Plzen reversé, un de la Ligue des Champions qui a éliminé le Chakhtior Donetsk.
     
    Les autres résultats.
     
    Le Betis Seville, dernier de Liga BBVA, s'impose chez le Rubin Kazan et se qualifie.
    Porto vient à bout de Francfort (2-2 puis 3-3) bien aidé par Mangala auteur d'un doublé.
    Après le 0-0 du match aller, Bâle écrase Tel Aviv au retour, 3-0.
    Naples domine Swansea et verra les huitièmes.
    Séville, dans la douleur et avec un but de Gameiro, passe également contre Maribor.
    Le Red Bull Salzbourg écrase l'Ajax (6-1 au cumulé).
    Surprise, Naples est éliminé par le Lugodorets Razgrad (1-0 puis 3-3) !
    Tottenham aura eu du mal mais se qualifié aux dépens de Dnipro.
    Valence écarte le Dinamo Kiev.
    La Fiorentina s'offre un tour de plus , aux grands regrets de Esbjerg.
    Le Benfica s'est bien sorti du piège Salonique (4-0 au cumulé).
    L'Anzhi, ex club d'Eto'o, domine Genk au retour et sur le cumul (2-0).
    La Juve bat deux fois Trabzon 2-0 et passe logiquement.
    Et pour finir l'AZ Alkmaar élimine le Slovan Liberac.
     
    (les qualifiés sont en gras)
     
     
    A très vite pour la Coupe d'Europe! Anto.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :