• Monaco, le nouvel el-dorado.

    Avec les 200 millions d'euros annoncés par le dirigeant russe de l'ASM pour le prochain mercato, le rocher va accueillir le gratin du football mondial. Si Rodriguez et Moutinho ont trouvé un accord avec le club, Monaco ne compte pas s'arrêter là. Petite enquête sur le nouvel el-dorado du football européen.

    imagesCA6BC79XimagesCAXKKOEA

     

     

     

     

     

     

     

    Joao Moutinho et James Rodriguez ne porteront plus le maillot de Porto la saison prochaine puisqu'il ont choisi Monaco pour 70 millions d'euros: le début d'un défilé de joueurs à renommée internationnale.

    Monaco les fait rêver:

    Vous connaissiez Paris, Manchester City ou le Real Madrid, c'est Monaco qui est maintenant au coeur de toutes les attentions. Il y a un an et demi, Dmitry Rybolovlev achetait le club, alors que Monaco était dernier du championnat de ligue 2. Rapidement aidés par les fonds russes illimités, les monégasques sont remontés au milieu de tableau avec la ferme intention de remonter en ligue 1 cette année. Objectif réussi avec, en prime, le titre de champion de France de D2. Si les actionnaires russes n'ont pas trop dépensé jusque-là, c'est parce qu'ils ont réservé cette argent pour la montée. Ainsi, depuis la validation du ticket, des noms sont cités à Monaco par tous les journaux sportifs. Sur le rocher, on en rêve: Falcao, Tévez, Moutinho ou Rodriguez. Ces quatres joueurs joueront peut-être ensemble l'an prochain. Les deux derniers ont déjà trouver un accord avec le club pour un montant de 70 millions d'euros. Pour Falcao, un accord verbal aurait été trouvé, tandis que Tévez se montrerait intéressé par le projet du club. Mais depuis quelques jours, Steve Mandanda est annoncé du côté de Monaco pour 15 millions d'euros, alors que Victor Valdés aurait signé un accord avec le club de la principauté. Et il y en a d'autres, mais comment pourrais-je tous les citer ? Une chose est sûre, le rocher sera un feuilleton cet été lors d'un mercato estival mouvementé.

    Une fiscalité priviliégiée:

    Ces joueurs auraient pu choisir le PSG aussi, mais c'est là qu'entre en jeu le rôle de la fiscalité. Avec des impôts nettement moins supérieurs que la France, Monaco a plus de chances d'attirer de grands joueurs. En plus de salaires exorbitants, les joueurs, et c'est la loi (enfin, le droit) sur la principauté, ne paieront pas d'impôts sur le revenu, ni sur les plus values et ni sur le capital. Une situation donc bien avantageuse qui fait la différence dans le choix. Car, très franchement, on ne peut pas dire que ce soit le sport ni le coeur qui ait été choisi, mais plutôt cette fiscalité monégasque bien particulière. Enfin, quand on regarde le luxe qu'il y a à Monaco, on se dit que les impôts, ce n'est pas une priorité pour le rocher qui fait partie des "pays" les moins touchés, voire non touchés, par la crise.

    Une situation contestée:

    En France, on ne regarde pas ce beau paysage avec des yeux pétillants et compréhensifs. Non, on dénonce plutôt cette façon de procéder. Tout d'abord, il y a le conflit qui l'oppose à la FFF en ce qui concerne la délocalisation de son siège social en France. Evidemment, Monaco ne souhaite pas voir son siège installé dans l'Hexagone et fait bloc à cette décision. Noël Le Graët, le président de la fédération française de football, avait donc rencontré les dirigeants de l'ASM. Selon certaines sources, il aurait demandé 200 millions d'euros au club pour que son siège social reste sur le rocher. Une demande tout de suite réprimandée par les russes qui ont trouvé ce comportement choquant et déplacé. Ensuite, les clubs français ne sont pas tout à fait d'accord avec la situation priviligiée des monégasques et trouvent inégal le championnat de France. Comme l'a dit Bernard Caïazzo, co-président de l'ASSE, "rencontrer un club qui ne compte que des joueurs étrangers, n'est pas équitable". Vincent Labrune, président de l'OM, a, quant à lui, qualifié Monaco de "club étranger". Oui, l'arrivée du club de la Principauté en ligue 1 ne se fait pas sans mal, mais offrira à Paris un redoutable adversaire.

    La ligue 2 est bien loin maintenant. Avec l'arrivée de Rybolovlev à la tête de l'ASM, le club a changé de dimension. Des moyens illimités, des salaires impensables, une fiscalité de rêve: Monaco est devenu le nouvel el-dorado europpéen.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    G-W-L-F
    Vendredi 28 Juin 2013 à 00:02
    Un départ de Digne serait une très mauvaise idée. Tout d"abord, parce que Lille na pas foule de remplaçants en défense. Ensuite, parce que Digne vient tout juste d éclore. Il est très jeune et a, a mon avis, largement le temps, plutôt que de se précipiter. Alors Lille ne jouera pas Europe, certes, mais ces comportements de pourris qui veulent tout dans le bec tout de suite (ex. Thauvin qui, après avoir réalisé qu il n aurait pas droit à l Europe lui non plus la saison prochaine, a voulu faire machine arrière immédiatement et partir dans un club qualifié, alors quil na jamais porté le maillot Lillois !) commencent à devenir particulièrement agaçants. Les joueurs forment une équipe, alors qu ils assument ensemble de ne pas avoir fait leur maximum pour décrocher les qualifs ! (Comment jai dévié !)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :