• Philippe Gilbert domine le Cauberg

    Grâce à une attaque supersonique dans le Cauberg, Philippe Gilbert a remporté pour la troisième fois de sa carrière l’Amstel Gold Race en résistant au retour de Jelle Vanendert, deuxième, et de Simon Gerrans, troisième.

    Philippe Gilbert remporte l'Amstel 2014
    Comme il l'indinque si bien avec sa main droite, Philippe Gilbert s'adjuge pour la troisième fois de sa carrière l'Amstel Gold Race, là où il est aussi devenu champion du monde en 2012.

    Et de trois pour Gilbert !

    imagesCAIUSK1CAprès une année 2013 discrète, Philippe Gilbert se réveille. Vainqueur de la Flèche Brabançonne mercredi dernier, il a récidivé en remportant, en tant que grand favori, la première des trois ardennaises, l’Amstel Gold Race. Sa victoire ne souffre d’aucune contestation après une attaque fulgurante dans le Cauberg où il a laissé tous ses favoris sur place. Bien aidé par Samuel Sanchez qui lui a préparé le terrain en plaçant une attaque décisive au pied du Cauberg, Gilbert a lâché son accélération au meilleur des moments alors que Gerrans, Valverde et Kwiatkowski étaient déjà dans le rouge. Il ne lui restait plus que 1800 mètres à tenir avant la ligne d’arrivée, mais l’écart qu’il avait creusé était grand, ou du moins assez suffisant pour résister au retour des poursuivants, assez suffisant pour remporter une troisième fois l’Amstel, à l’endroit même où il avait été sacré champion du monde en 2012. Jelle Vanendert se contente de la deuxième place tandis que Gerrans monte sur la troisième marche du podium en devançant au sprint Alejandro Valverde. En grande forme, le réveil du belge de la BMC intervient à temps pour, pourquoi pas, rééditer le triplé de 2011.

    Voeckler s’est montré

    imagesCAFNRHJUAlors que, comme d’habitude, un groupe d’échappés était parti en tout début de course, dont Christophe Riblon d’AG2R en faisait partie, des poursuivants n’ont pas hésité à se montrer à une trentaine de kilomètres de l’arrivée dont Thomas Voeckler. Mais le leader du team Europcar a produit ses efforts en vain car aucune entente n’a été trouvée entre les poursuivants qui n’ont jamais réussi à prendre plus d’une minute d’avance sur le peloton. Seuls deux coureurs, Greg Van Avermaet et Jakob Fuglsang, réussiront à revenir sur les deux derniers fuyards, dont Riblon, qui en avait encore sous la pédale, mais le peloton reviendra rapidement. Si beaucoup ont tenté aujourd’hui sans être récompensés, ils pourront avoir une deuxième chance ce mercredi, à l’occasion de la 78ème édition de la Flèche Wallonne avec son arrivée au sommet du mythique mur de Huy.

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :