• Rubrique Vintage: Alfa Romeo Giulietta Sprint

    Giulietta
    En 1956, ce nom faisait rêver. 
    Une ligne superbe (signé Bertone), un moteur vif, un poids plume: l'Alfa Romeo Giulietta Sprint représentait a merveille le petit coupé Italien sportif des années 50. Pour le plus grand plaisir des amateurs de la marque, la Giulietta Sprint concordait avec la politique de démocratisation des voitures de la marque Milanaise. Elle devint ainsi l'une des premières voiture sportive populaire de la marque. Produit à seulement 35.000 exemplaires, le coupé Sprint est devenu culte. 
    Portrait d'une légende, avec l'équipe auto NS-T en direct de Turin, au musée de l'automobile.
     

    Voici le coupé Giulietta Sprint, véritable icône des années 50. La calandre chromée est typique, et ne manque pas de charme. Les phares ronds sont bien intégrés. élément distinctif de cette Milanaises: la couleur "Rosso alfa" qui est aussi la plus connue. Quid sous le capot? Eh bien un brave 4 cylindre de 80 ch (à partir de 1956) qui emmène les 880 kg de la belle à 165 km/h de pointe (version Sprint), ridicule en 2013, mais remarquable en 1956!  
     

    Vue de l'arrière, la Giulietta Sprint dévoille encore mieux son profil racée, au lignes fluides, arondies et légère typique des années 50/60. La lunette arrière est très volumineuse, ce qui ne nuis pas a la visibilité, point noir des coupés. Les feux ovales sont les mêmes que ceux de la berline. Extérieurement, la Giulietta impressionne, non pas par ses dimensions (celle d'une berline classique) mais par la fluidité et l'homogénéité de ces lignes, sans oublier son charme rétro typiquement Italien qui a forgé sa légende! 
     

    L'intérieur de la belle Milanaise est en accord avec son standing. Ici, tout est un ton au dessus de la berline. Bien sur, aujourd'hui, la "Sprint" fait pâle figure face au Alfa moderne (siège et suspensions ferme, performances juste, confort tout relatif, absence de ceinture de sécurité, pas d'ABS ni d'ESP, Pas de climatisation...). et elle est peu adaptée à un usage quotidien, mais quelle allure! 
    Admirez donc ce splendide volant cerclé, le rétroviseur sur la planche de bord et l'autoradio d'époque, sans oublier la sellerie bicolore et la planche de bord, entièrement recouverte de cuir. Le summum dans les 50's.
     
     
    En bref, l'Alfa Romeo Giulietta Sprint a forgé une solide réputation à la marque Milanaise. Sportive, mais sans excès. chère, mais raisonnable. La Giulietta Sprint avait tout pour s'imposer sur le marché, et marquer les esprit par la même occasion. La mission fût remplie, son succès commercial passé n'est plus à démontrer.
    Aujourd'hui encore, la Giulietta Sprint fait tourner les tête, si bien qu'elle se négocie au minimum à 15.000 euros!
    Cher, mais l'investissement est justifié, non?
     
    Article et Photo Hugo.G  


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :