• Sylvain Chavanel n'en "Plouay" plus d'attendre !

    Sylvain Chavanel s'est attribué aujourd'hui le Grand Prix de Plouay au métier devant l'italien Andrea Fedi et le français Arthur Vichot. Le clan tricolore a par ailleurs été très en vue aujourd'hui, de bon augure à moins d'un mois des Mondiaux.

    BwXyDxwIYAA8epN
    Sylvain Chavanel lève les bras devant l'italien Andrea Fedi alors que ce sont trois français qui suivent derrière, Arthur Vichot, Cyril Gautier et Julian Alaphilippe.

    Le Grand Prix de Plouay est LE rendez-vous incontestable du dernier dimanche avant la grande rentrée scolaire: huit boucles de 26 kilomètres ainsi qu'une de 13 kilomètres, voilà le programme de cette classique qui a su faire son nid dans le calendrier international. Créée en 1931, cette course a été classée WT en 2005 et attire désormais de grands noms du peloton international. Si elle réussit aux français, plus aucun d'entre eux ne s'est imposé lors de cette classique depuis la victoire de Pierrick Fredrigo en 2008. Une période de disette de six ans qui a été stoppée nette aujourd'hui grâce à la victoire de Sylvain Chavanel qui succède à Filippo Pozzato qui avait lui-même succédé à Edvald Boasson-Hagen, juste pour vous signaler le niveau qu'exige cette course d'un jour. Malheureusement, les courses d'un jour actuelles se sont transformées en des courses d'attente ennuyeuses où les attaquants sont les premiers frustrés du jour. Aujourd'hui encore, nous avons eu droit à une course où les échappés n'ont pas eu le droit de s'exprimer. Heureusement, en fin de circuit, la côte de Ty-Marrec a su émoustiller les papilles des fans de cyclisme. De nombreuses attaques ont eu lieu et les sprinters se sont retrouvés piégés, ne pouvant pas revenir pour disputer un sprint massif. Cela s'est joué à un fil mais les huit fuyards de cette fin de course ont réussi leur coup pour se disputer la victoire en petit comité. Parmi eux, quatre français avaient joué des coudes pour se faire une place qui pourrait les propulser vers la victoire suprême. Cyril Gautier fut le pionnier de ce groupe en lançant une attaque fulgurante où il a emmené dans sa roue sept hommes dont trois français, Arthur Vichot, Julian Alaphilippe et Sylvain Chavanel. Les huit ont même tenté de réduire ce groupe avec plusieurs attaques mais tous ont résisté pour se disputer la victoire au sprint avec, dans leurs talons, un peloton qui revenait à vive allure. Au final, Sylvain Chavanel a été le plus prompt pour lever les bras après sa victoire sur le Tour du Poitou-Charentes en fin de semaine dernière. Le français de la IAM Cycling est récompensé de tous ses efforts fournis depuis le début de la saison et devance Andrea Fedi (Neri-Sottoli) et Arthur Vichot (FDJ.fr). Dans le top 5 de cette édition 2014, on retrouve même quatre français avec Cyril Gautier et le très prometteur Julian Alaphilippe, qui a lancé son sprint un peu tôt. A moins d'un mois des Mondiaux, les français sont à l'honneur ce qui va rendre la tâche encore plus dure au sélectionneur Bernard Bourreau qui doit annoncer sa liste de pré-sélection en fin de semaine prochaine.

    Source photos (@sports_ouest)

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :