• Time out sur le Giro d\'Italia

    Nous nous étions quittés après le tryptique en Irlande du Nord et en Irlande, nous nous retrouvons une semaine plus tard en Italie où il s’est passé beaucoup de choses. Cadel Evans a pris le maillot rose et Bouhanni a levé deux fois les bras.

    Nacer Bouhanni Giro d\'Italia 2014
    Nacer Bouhanni a remporté mardi et vendredi dernier ses deux premières victoires d'étapes sur un Grand Tour.

    Bouhanni et Matthews font leur show

    Dès le départ de la quatrième étape, coup de théâtre, Marcel Kittel, fiévreux, abandonne. La place est donc de mise pour les sprinteurs qui retrouvent espoir. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, Nacer Bouhanni devancé par l’allemand à Belfast, a pris sa revanche lors de cette quatrième étape pluvieuse, pour changer, marquée par deux chutes collectives dans les derniers kilomètres. Le français a évité les pièges pour revenir à vive allure sur le petit groupe de tête pour devancer au sprint Nizzolo et Veelers. A Foligno, vendredi, il récidive pour s’offrir sa deuxième étape sur ce Giro toujours devant Nizzolo. Auteur d’une belle remontée dans les 200 derniers mètres, le sprinteur de la FDJ.fr vise désormais pleinement le maillot rouge du classement par points. Entre temps, il y avait deux étapes pour se chauffer les cuisses, deux étapes qui faisaient frémir d’impatience les puncheurs. Michael Matthews devait céder images3P5TCP8Uson maillot rose mais le pouvoir qu’il a est bien plus grand que ce que l’on pouvait espérer. L’australien s’est accroché à sa tunique comme jamais. Il a même pris la sixième place d’une étape remportée par Diego Ulissi devant Evans et Arredondo, la première victoire italienne sur ce Tour d’Italie. Le lendemain, place à une étape vallonnée qui s’achève encore une fois par une arrivée en altitude. Mais à dix kilomètres de l’arrivée, une chute décime totalement le peloton, la nervosité sans doute. La Katusha est durement touchée : Joaquim Rodriguez, s’il passe la ligne, abandonne, tout comme Angel Vicioso qui, à 37, a préféré mettre un terme à sa carrière. Six coureurs se retrouvent en tête dont Cadel Evans, seul favori rescapé. Michael Matthews, très bien placé, a résisté et a enlevé l’étape au sprint, gardant son maillot rose avec courage. Bouhanni et Matthews ont animé la semaine de course malgré le mauvais temps, et ce n’est pas de refus.

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :