• Un début tonitruant.

    Au lieu de passer des heures à trouver un bon site de streaming pour regarder votre série préférée, mettez vous à suivre la Ligue 1 car c'est mieux qu'un feuilleton télévisé. En tout cas le premier épisode nous laisse sans voix.

    bb
     
    Bielsa ou comment retourner complètement la L1.
     
    Vendredi : Paris démarre fort.
     
    - Comme le disait Javier Pastore, Paris n'avait jamais gagné une première journée de championnat sous l'ère qatarie. Mais grâce à une pré-saison exceptionnelle marquée par la victoire dans le trophée des Champions, le PSG attaque ce championnat de la meilleure des manières. Appliqués, déterminés, tout simplement présents les parisiens ont montré une réelle envie et de réelles qualités qui nous ont rappelé la fin de saison dernière. L'explusion de Rabiot peu avant la mi-temps n'a pas dérangé des parisiens qui ont continué sur le même rythme. En seconde mi-temps le PSG est enfin liberé par le but de Lucas à la suite d'une action limpide et beaucoup trop rapide. Paris remporte donc son premier match de la saison grâce à une application de tout les instants et envoie déjà beaucoup de signaux positifs. Lille 0-1 Paris
     
    Samedi : Monaco assure, Bielsa surprend tout le monde.
     
    - Impressionnant en Ligue des Champions face à Berne, l'AS Monaco a une nouvelle fois prouvé sa force de caractère. Pour résumer l'équipe est encore plus solide que l'an dernier mais a recruté un nombre incalculable de jeunes talents offensifs (El Sha, Cavaleiro, Bahlouli, et j'en passe + Bernardo Silva ou Martial). La machine de guerre ASM a pris un but dès les premières minutes face à Nice, réalisation de Germain, mais a retourné la situation avec une maîtrise superbe. Les changements tactiques de Jardim et la puissante offensive monégasque a permit au club du Rocher de marquer 2 fois en 10 minutes pour prendre l'avantage et passer devant. Monaco fait vraiment très peur cette saison. Nice 1-2 Monaco
    - Pluie, équipe timorée, jeu inexistant Montpellier a fait fort samedi soir. Dès la 4e minute le promu Angers profite d'un mauvais dégagement de la défense pour ouvrir le score. La première période est angevine mais au retour des vestiaires le MHSC se créé énormément d'occasions touchant 2 fois les montants. Finalement trop brouillons et vraiment pauvres dans le jeu, les héraultais encaissent un second but. Angers, appliqué, professionnel a montré beaucoup de qualités et est leader de Ligue 1. MHSC 0-2 Angers.
    - Rennes, privé de NTep, se rendait à Bastia pour cette première journée. Tout avait plutôt bien commencé puisque, malgré la blessure de Doucouré, Giovanni Sio avait ouvert le score d'une tête imparable. Mais Bastia va inverser la vapeur grâce à Ayité et Kamano. L'expulsion de Brandao n'y changera rien le Sporting Club s'impose. Bastia 2-1 Rennes.
    - Ce derby breton a mit du temps à se débloquer mais finalement sur un but contre son camp de Jérémy Sorbon, Nantes l'emporte sur Guingamp. Les canaris, dont le secteur offensif avait été l'énorme problème l'an passé, auront peiné à marquer mais au final les 3 premiers points sont là. Nantes 1-0 Guingamp.
    - Troyes et le Gazélec (re)découvraient la Ligue 1 en s'affrontant. Ce match entre promus fut très serré, à l'image de la bataille que l'on peut connaître en L2. Le pénalty manqué par Passi (Gazélec) laissera peut être des regrets aux corses mais les deux nouveaux se partagent donc les points au soir de cette première journée. Troyes 0-0 Gazélec.
    - Le cauchemar marseillais. Déjà battus l'an passé par des caennais affichant des valeurs et des ambitions de jeu remarquables les olympiens ont de nouveau chuté. Le but splendide d'Andy Delort sur une des seules situations des caennais contraste avec les nombreux loupés des marseillais. Mais ce que l'on retiendra de cette rencontre c'est la conférence de presse surréaliste qui a suivi. Celle où Marcelo Bielsa annonce sa démission. La raison on la connaît, un contrat modifié sans son accord. Il faudra du temps pour tirer des conclusions, l'OM s'en remettra mais pour le moment c'est le flou total. D'autres informations et articles à venir. Marseille 0-1 Caen.
     
    Dimanche : Les favoris du jour perdants.
     
    - Remarquablement qualifiés en Ligue Europa après s'être facilement sorti du piège Lanarca, les bordelais retrouvaient leur nouveau stade pour y affronter Reims. Tout allait bien puisque Khazri avait ouvert le score peu avant la pause mais à la 80e, Nicolas de Préville profite d'une situation que la défense marine et blanc ne peut clarifier pour égaliser. 7 minutes plus tard le jeune Siebatcheu entré en jeu quelques secondes avant avec un maillot rasfistolé qui donne la victoire à Reims. Bordeaux déçoit déjà. Bordeaux 1-2 Reims.
    - Pour St Etienne le schéma est le même que pour Bordeaux. Une ouverture du score signée Perrin, puis deux coups de canon toulousain. C'est d'abord Braitwhaite qui égalise sur un coup-franc tiré à ras de terre au premier poteau puis c'est Ben Yedder qui marquera également son coup-franc en seconde période. Toulouse attaque la saison de fort belle manière. Toulouse 2-1 St Etienne.
    - Avec une préparation plus que caothique marquée par de mauvais résultats et les déclarations fracassantes de Jean Michel Aulas, l'OL recevait Lorient dans un contexte assez particulier. Le match est lyonnais, les Gones touchent 2 fois le poteau sur la même action et se heurtent tout le match à un Benjamin Lecomte des grands soirs. Malgré tout les efforts du trio Lacazette-Fekir-Beauvue, Lyon est un ton en dessous en ce début de saison et Lorient en profite pour prendre 1 point. OL 0-0 Lorient.
     
    Antoine

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :