• Une victoire, une équipe !

    Trois jours après la qualification des bleus pour le Mondial brésilien, retour sur les choix de Didier Deschamps qui se sont avérés justes avec la moyenne des notes des joueurs donnés par Anto et moi.

     

    imagesCAWGTJM3
    Mamadou Sakho, auteur d'un doublé, est l'homme du match avec une note de 9 donnée par l'équipe de la rédaction sport.

    Coaching gagnant

    imagesCASHRIKJCette fois-ci, nous pouvons dire que l'entraineur français Didier Deschamps a parfaitement su gérer la situation en alignant l'équipe parfaite. A l'inverse d'il y a une semaine, il a fait les choix justes, avant le match. Sur les onze titulaires du match aller, seuls six ont gardé leur place. Il s'agit du gardien et capitaine Hugo Lloris, des deux latéraux Patrice Evra et Mathieu Debuchy, des deux milieus récupérateurs Blaise Matuidi et Paul Pogba, ainsi que de l'ailier gauche et potentiel candidat au Ballon d'Or, Frank Ribéry. Il y a donc eu cinq changements avec une charnière centrale totalement remaniée. Laurent Koscielny étant suspendu, il a été remplacé par Raphaël Varane qui s'est montré précieux, et Eric Abidal, auteur d'un match limite vendredi, a été échangé avec Mamadou Sakho. Un choix important puisque le défenseur des Reds a inscrit un doublé et a été élu homme du match. Au milieu de terrain, Samir Nasri a cédé sa place à Yohann Cabaye qui fut extraordinaire, récupérant un nombre de ballons impressionnant au milieu de terrain. Il a presque tenu en respect toute l'équipe d'Ukraine. Devant, Loïc Rémy, transparent à Kiev, a débuté sur le banc laissant un Matthieu Valbuena intéressant à droite. En pointe, Karim Benzema a été préféré à Olivier Giroud et l'attaquant du Real Madrid a inscrit le deuxième but de l'équipe. Didier Deschamps a donc eu raison des critiques des journalistes en alignant cet effectif qui a su renverser la situation. Place maintenant aux notes.

    Notes des joueurs:

    Hugo Lloris (6): le gardien de l'équipe de France n'a pas eu grand chose à faire mardi soir mais il a su être là quand il fallait. On lui doit tout de même une fière chandelle vu le nombre de fois qu'il nous a sauvés.

    Mathieu Debuchy (6): précieux dans ses montées - il est notamment à l'origine du deuxième but - Mathieu Debuchy doit tout de même progressé en défense et maîtriser ses nerfs qui ont légèrement lâché au moment de tacler vigoureusement un ukrainien.

    Raphaël Varane (7): à seulement 19 ans, l'ancien lensois montre une facilité déconcertante en défense. Concentré de bout en bout, il a prouvé qu'il avait sa place en équipe de France après seulement quatre sélections.

    Mamadou Sakho (9): c'est clairement l'homme du match. Préféré à Eric Abidal, il a écrasé toute l'attaque ukrainienne. Mais, impressionnant en défense, il a aussi été précieux devant en inscrivant un doublé qui a littéralement qualifié la France. Lui aussi a "marqué l'histoire".

    Patrice Evra (6): clash en interview, Patrice Evra prouve que sa carrière est plus proche de la fin que du début. Décevant en Ukraine, ce leader de l'équipe de France n'a pas montré un visage convaincant mardi soir.

    Yohann Cabaye (8): zéro minute en Ukraine, un régal en France. C'est peut-être le choix le plus incompréhensible du match aller. Néanmoins, l'ancien lillois était affamé mardi soir et a chipé un nombre de ballons conséquent. C'est un des artisans de cette qualification.

    Paul Pogba (8): comme Varane, Paul Pogba montre une facilité impressionnante. Aussi puissant que doué techniquement, il s'impose comme un titulaire indiscutable en équipe de France.

    Blaise Matuidi (7): à l'instar de son homologue turinois, Blaise Matuidi est intransigeant au milieu ne laissant rien passer. La paire du milieu fonctionne parfaitement et est sans doute l'une des meilleures au monde.

    Mathieu Valbuena (7): à l'origine du premier but où il obtient puis tire le coup franc, le meneur de jeu marseillais a prouvé que le mettre sur le banc n'était pas la meilleure solution.

    Frank Ribéry (7): cette fois-ci, Frank Ribéry n'a pas fait une rencontre extraordinaire, mais il a fait son match. Il est d'ailleurs impliqué sur les trois buts: il voit sa demi-volée repoussée sur le premier but, il rate sa reprise sur le second et sert Sakho sur le troisième. Sans être tranchant, Ribéry est présent.

    Karim Benzema (7): trio d'attaque, trio de sept. Karim Benzema a, comme Ribéry, fait son match. Auteur d'un but refusé puis d'un but non-valable, il a permis à la France d'égaliser dans cette double confrontation. Didier Deschamps lui a laissé sa chance, il l'a saisie.

    Désormais, vous retrouverez à chaque fois ce système de notes pour les matches de l'équipe de France. Ce week-end, place à la ligue 1 qui est de retour après deux semaines d'absence.

    Nico


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :