• Vuelta 2014: John Degenkolb, le retour

    Si Marcel Kittel a été le plus en vue sur le Tour de France, John Degenkolb se montre enfin sur la Vuelta deux ans après son quintuplé sur ce même Tour d'Espagne. Grâce à un bon travail de la Giant-Shimano, l'allemand a conclu en toute beauté avec deux mètres d'avance sur ses concurrents.

    degenkolb-joie-victoire-vuelta-cyclisme_f3a5125f0f3fbf60ea16a22cdff744f5
    John Degenkolb était trop fort aujourd'hui et remporte la quatrième étape de la Vuelta 2014 devant Vincente Reynes et Michael Matthews qui conserve son maillot rouge.

    Degenkolb tout en puissance

    Bv-hQLBCMAA4S3g

    Les occasions sont tellement rares pour les sprinters que les étapes vallonnées favorables aux attaques se terminent en sprint massif. Comme hier, cela ne nous a pas échappé et si Michael Matthews conserve son maillot rouge, il n'a pas réussi à faire le doublé malgré le gros travail d'OGE. L'australien entre tout de même dans les bonifications avec sa troisième place et pour la première fois depuis le départ de la Vuelta samedi, un coureur garde le maillot rouge pendant au moins deux jours. La victoire, elle était aujourd'hui destinée à un John Degenkolb en grande forme qui a réalisé un sprint puissant pour s'imposer avec une facilité déconcertante en l'absence de Nacer Bouhanni, lâché lorsque la pente s'est élevée. Son dernier équipier s'étant écarté un peu tôt, l'allemand a été attentiste mais surtout fûté pour laisser le luxe à d'autres sprinters de lancer les hostivités. Malgré une bonne sortie, Vincente Reynes (IAM) n'a pas résisté au retour surpuissant de Degenkolb qui est allé chercher une très belle victoire à Cordoue, au terme de la quatrième étape de cette Vuelta 2014. 

    Valverde a tenté

    L'échappée matinale était composée de quatre coureurs dont deux français, Jimmy Engoulvent et Sébastien Turgot, mais elle a tout de suite été contrôlée par le peloton. Le français du Team Europcar a ensuite été le seul à pouvoir suivre le contre d'Amets Txurruka. Le peloton n'était malheureusement pas enclin à laisser partir même Winner Anacona et Adam Yates partis dans la dernière difficulté du jour. Alejandro Valverde y a d'ailleurs placé une attaque tranchante mais les trois fuyards ont été rejoints à dix kilomètres de l'arrivée. Néanmoins, après avoir perdu le maillot rouge hier, le récent vainqueur de la Clasica San Sebastian a prouvé qu'il avait de bonnes jambes et qu'il ne sera pas qu'un simple équipier pour Nairo Quintana, grand favori de cette Vuelta.

    Demain, les attaquants devraient être plus favorisés puisque le sommet de la seule côte répertoriée de la cinquième étape, la côte de Puerto el Saltillo classée en troisième catégorie, est situé à quinze kilomètres de l'arrivée. Sinon, entre Priego de Cordoba et Ronda, le profil sera assez plat mais cette côte devrait faire mal aux sprinters et celui qui sort en tête du Puerto el Saltillo avec une avance confortable devrait envisager la victoire. Demain sera aussi une dernière journée pour jauger ses adversaires car la première arrivée en altitude de ce Tour d'Espagne 2014 arrive jeudi.

    Source photos (francetvsport.fr; @ju_drem)

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Pestoune
    Mardi 26 Août 2014 à 18:57
    Merci pour vos résumés d'étapes. Sorti du Tour de France, la télévision française n'assure pas en matière de cyclisme. Vous nous permettez de suivre les étapes des autres grandes compétions de cyclisme que vous commentez de façon très professionnelle.
      • NewsSport-Cars Profil de NewsSport-Cars
        Mardi 26 Août 2014 à 19:02
        Merci beaucoup pour ce compliment qui donne envie de continuer à poster des articles. ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :