• Vuelta 2014: John Degenkolb sur sa lancée

    Après avoir remporté la quatrième étape hier, John Degenkolb s'est adjugé la cinquième étape aujourd'hui devant Nacer Bouhanni. L'allemand a dû s'employer pour lever les bras à Ronda à l'inverse de sa victoire de la veille.

    897583-allemand-john-degenkolb-sabre-champagne
    La joie de l'allemand John Degenkolb au moment de fêter sa deuxième victoire consécutive sur la Vuelta 2014, la septième de sa carrière sur les routes du Tour d'Espagne.

    On ne l'arrête plus

    10574251_1516263068590416_3240928050790753426_n

    C'est drôle mais John Degenkolb met parfois du temps à mettre la machine en route. Le seul problème est que lorsqu'il est lancé, l'allemand est impossible à stopper. Fort de sa victoire hier, ce dernier a enlevé la cinquième étape aujourd'hui, dernière étape avant la première arrivée en altitude demain. Si la pente trop sévère a eu raison de Nacer Bouhanni hier, le français a passé sans encombre la seule côte répertoriée du jour, une côte de catégorie trois dont le sommet était situé à quinze kilomètres de l'arrivée. La FDJ.fr avait travaillé toute la journée, sentant que le français avait de bonnes jambes, accompagnée par la Giant de John Degenkolb. Ce dernier a cependant été le plus fort à la fin pour résister au superbe débordement mais du mauvais côté de Nacer Bouhanni qui prend la deuxième place devant le néerlandais Moreno Hofland. Onzième de l'étape, l'australien Michael Matthews perd son maillot vert de leader du classement par points qu'il avait récupéré la veille au profit du vainqueur du jour mais il conserve la tête du classement général et par conséquent, le maillot rouge de leader.

    Contador et la Tinkoff-Saxo bousculent le peloton

    10620669_558956347539675_7589536083659351542_n

    Sur le Tour de France 2013, ils avaient fait sensation en réussissant à reprendre une minute à Chris Froome et en faisant perdre le Tour à Valverde grâce à un coup de bordure sur une étape supposée être tranquille. Sur la Vuelta 2014, les Tinkoff-Saxo ont retenté l'expérience mais celle-ci n'a pas aussi bien marché. Seul Andrew Talansky a perdu près de quatre minutes et les autres favoris sont restés prudents en tête de peloton. Cette tentative de bordure a néanmoins mis un terme à l'échappée du jour. Parti avec Tony Martin en début d'étape, Pim Lightart s'est retrouvé seul en tête après que l'allemand ait coupé son effort suite au refus du peloton de laisser partir. Avant l'étape de demain qui s'achèvera en altitude, le ton est déjà donné après l'attaque de Valverde hier, le coup de bordure de la Tinkoff-Saxo d'Alberto Contador aidée par la Movistar de Nairo Quintana mais aussi le sprint de bonifications joué par Christopher Froome.

    Demain, la sixième étape est considérée comme la première étape de montagne avec une arrivée en altitude, la première de cette Vuelta 2014. Le peloton arrivera à la Zubia, une montée d'un peu moins de cinq kilomètres classée en première catégorie, et les premières explications entre favoris devraient avoir lieu alors que la victoire, à moins qu'une échappée n'aille au bout, devrait revenir à un puncheur tel que Joaquim Rodriguez. Le long des 167 kilomètres entre Benalmadena et la Zubia, les coureurs franchiront une côte de deuxième catégorie, l'Alto de Zafarraya, et une côte de troisième catégorie, l'Alto de los Bermejales. Après cinq étapes, il n'y a par ailleurs eu aucun abandon à signaler sur ce Tour d'Espagne 2014, un fait assez rare.

    Source photos (lapresse.ca; Page Facebook Team Giant-Shimano; Page Facebook Tinkoff-Saxo)

    Nico


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :